Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
mainhattan francfort

Mainhattan, l’autre New York à 3h de Liège

Ah, New York. Ses grattes ciels à perte de vue, sa scène food allèchante et ses rooftops branchés. Pour un long weekend ou pour une vie entière, qui n’a jamais rêvé de tout plaquer pour s’envoler vers Big Apple ? Manque de temps, d’argent ou regain de conscience écologique (#flygskam), les raisons d’y renoncer sont pourtant nombreuses. Mais ça, c’était avant de découvrir Mainhattan, l’autre New York à trois heures de voiture seulement de Liège.

Lorsqu’on évoque chez nous la ville de Francfort, on pense soit à la saucisse, soit à un hub financier sans charme, mélange déprimant du Luxembourg et de la Suisse. Une réputation austère qu’une recherche Google maladroite pourrait malencontreusement confirmer. Mais ne vous fiez pas aux apparences. Pour celui qui sait où chercher, la ville regorge de bonnes adresses sur fond de Skyline étourdissante. Electrifiante et aérienne, la ville a tout de la métropole décomplexée et se suffit à elle-même. Pas étonnant que les habitants aient profité de la présence du Main pour la rebaptiser en hommage à sa lointaine cousine.

Pour moi, tout a débuté par un méticuleux travail de recherche. Pour célébrer ma tendre moitié, j’étais à la recherche d’une cool ville inconnue, accessible en voiture et dog friendly. C’est par chance que j’ai choisi Francfort et que je suis tombé amoureux de Mainhattan. Au hasard d’une recherche fortuite sur Booking, je suis tombé sur l’hôtel Libertine Lindenberg où j’ai réservé deux nuits. Décoration ambiancée digne d’un boutique hôtel de magazine, je savais que j’étais dans le bon. J’étais encore loin de savoir que toute la ville était à son image.

Grattes ciels vertigineux, boutiques indés, restaurants über tendance et partout, une atmosphère laidback : la ville a tellement d’avantages que c’en est insolent. Rajoutez à cela un climat agréable et un coût de la vie plus que raisonnable et vous obtenez votre nouvelle destination préférée. La preuve par quatre.

 

Boutique hôtel Francfort

Boutique hôtel Francfort

Francfort, capitale food

Comme souvent, se renseigner sur une destination en spottant de bons restaurants est un excellent indicateur du niveau de coolitude d’un quartier. Et force est de constater qu’à Mainhattan comme à New York, les bonnes adresses se dégustent en masse. Rapidement, la difficulté sera de choisir. Sur ma bucket list, je note pêle-mêle les adresses suivantes : Eat Doori, un restaurant de street food indienne au look industriel déjanté façon Wes Anderson ; Vipho, une rôtisserie vietnamienne spécialisée dans les bols de Pho, Muku ramen, le temple des nouilles japonaises et un izakaya nommé J’epoca Sakabar, sorte de cantine tapas japonaise qui fait aussi office de bar à saké.

 

Restaurant indien Francfort

Restaurant vietnamien Francfort

Bar à saké

Aussi belles que bonnes, les adresses sont sans appel. Et même si j’ai dû me résoudre à en laisser pas mal de côté (chez Ima, la Bento Boutique, Pizza Montana ou encore le Seven Swans), je n’ai pas résisté à faire un petit crochet par le Kleinmarktalle (le marché couvert) pour un arrêt saucisse-cornichon géant chez Frau Schreiber. Une attente certaine, largement récompensée. Car si toute la ville vient ici faire la file, c’est que la boucherie de la mère Schreiber est une vraie tuerie. La preuve en images.

 

Ima Frankfurt

Pizza Montana

Klienemarkthalle

Brückeline, plus cool que Brooklyn

En marge du cœur historique et financier de la ville, de l’autre côté du Main, le quartier de Brückenviertel rassemble les adresses indés et branchées de la ville. La réponse décontractée de Francfort à l’ambiance hipster de Williamsburg. Pour se la jouer local, on profite d’un brunch authentique chez Die Brücke pour ensuite enchainer par un café et d’une glace Ananas corriandre ou New York Cheese cake chez Bizzy ice, avant de parcourir la Wallstrasse et les rues adjacentes. Pour les amoureux de fripes, un passage chez Vintage Revival s’impose. Au bout de la rue, on ne manque pas non plus de ramener un authentique pot de cidre, la boisson locale, fait à l’ancienne en grès, et customizable à souhait. On clôture enfin l’après-midi par un verre et/ou une séance au cinéma d’art et d’essai Harmonie Kino pour se mêler à l’intelligentsia francfortoise.

 

Brunch Frankfurt

Magasin vintage Francfort

Acide acier et enivrante cité

Du district financier à la vielle ville (entièrement reconstruite), à Francfort, le cidre remplace la bière et coule à flots dans tous les bars de la ville. Pour se plonger dans l’ambiance, on s’accoude au zinc d’une vielle brasserie et on commande deux choppes en terre pour y déguster le breuvage du cru. Un coutume qui contraste avec la skyline moderne de la ville, dominée par les tours de fer et de verre de la Commerzbank. Un peu excentrée, on vous conseille de vous rendre à la brasserie Lorsbacher-tal. Le cidre y est succulent et la salade de pommes de terre est une merveille.

Aux antipodes de cette pratique un peu rustique, Mainhattan compte aussi bon nombre de bars branchés au service des financiers assoiffés en quête de réconfort entre deux shifts. C’est le cas de Walon & Rosetti, un bar et grill décontracté, en plein cœur de l’ancien quartier rouge de la ville, aujourd’hui bel et bien gentrifié. Beau et mysétrieux à la fois, le Bonechina, dans la très animée Grosserittergrasse, vaut aussi le détour, entre deux shots dans les bars avoisinants.

Enfin, Mainhattan ne serait rien si la ville ne pouvait pas s’appuyer sur deux trois rooftops de choix. Pour prendre de la hauteur et profiter du coucher de soleil sur le Main, on se rend chez Oosten, une ancienne plateforme industrielle réhabilitée en restaurant branché le long de l’eau. Et pour pousser l’expérience NYC, rien de tel qu’un cocktail au bord de la piscine du Long Island Summer Lounge, installé sur le toit d’un des gratte ciels de la ville. Adresse plus confidentielle, on se rend chez Logenhaus, pour un rendez-vous boudoir en toute intimité.

Great bars in Frankfurt

Insolite Francfort

Rooftop Frankfurt

Logenhaus Francfort

Laidback attitude

Au-delà de ses tours de verre et d’acier et de sa scène culturelle bouillonnante, Mainhattan est avant tout une ville où il fait bon vivre. Au bord du Main comme dans les nombreux cafés de la ville, on profite du soleil qui se réfléchit sur l’eau pour prendre le temps et se ressourcer. Si vous êtes de passage dans la ville en début de mois, profitez-en pour faire un saut de puce au Flea Market qui s’installe le long du fleuve le deuxième dimanche de chaque mois et y chiner de petits trésors. Sinon, rabattez-vous sur un brunch avec supplément de charme chez Lucille Kaffeehaus.

Flea market Frankfurt

Brunch Francfort

Mais ce qui confère à Francfort son atmosphère si particulière, ce sont les contrastes dont elle témoigne. Autrefois hub de la dope en Allemagne, la métropole grunge et crade n’est plus. En prise avec une gentrification en col blanc, la contre-culture francfortoise n’a pourtant pas dit son dernier mot.

Stigmates hérités de son passé sulfureux, la ville est aussi belle d’être moche par endroits. Une ambiance dirty chic qui confère aux villes allemandes cette touche d’authenticité qui leur va si bien. Ni ville musée, ni aseptisée, Francfort pue la vie. Derrière ses murailles de verre teinté, elle rit, elle pleure, elle travaille et elle transpire. Ce guide est une invitation à s’y rendre et à découvrir la ville par vous-même.

Explorateur du quotidien, Clem vit sa ville entre de multiples jungles, qu'il parcourt bras dessus, bras dessous aux côtés de Kath. Reporter pour Boulettes, Le Vif et Saveurs, il profite de la vie comme on croque un fortune cookie, intensément, tout en se remémorant ce proverbe : “life is like a roll of toilet paper. The closer it gets to the end, the faster it goes”