Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
À Liège, le VentureLab soutient les entrepreneuses de demain - Unsplash

Le programme pour entrepreneuses du VentureLab cherche ses nouvelles pépites

Toutes des graines de changements est un programme d’accompagnement pour jeunes entrepreneuses proposé par le VentureLab. Après le succès d’une première édition en 2024, la structure d’accompagnement à l’entreprenariat cherche des nouvelles recrues pour la saison prochaine.

Vous êtes une jeune femme âgée entre 20 et 35 ans et vous développez une activité éthique et durable ? Ce programme est fait pour vous ! Lancé en 2023 avec pour objectif de soutenir les jeunes entrepreneuses dans les débuts de leur activité, l’équipe de VentureLab a récemment annoncé le lancement d’une deuxième saison du programme « Toutes des graines de changement ».

Comment ça fonctionne

Le programme s’adresse uniquement aux femmes, sous représentées dans le monde entrepreneurial, et plus particulièrement à celles qui veulent changer le monde et qui entreprennent pour les générations futures. Une fois par mois, le VentureLab organise des rencontres thématiques qui ont pour objectif d’informer sur l’entreprenariat en donnant aux « graines » les clés pour un business sain et durable. L’objectif de ces rencontres est de renforcer leurs compétences et de dénouer les nœuds rencontrés dans leurs projets respectifs. Roxane Sardara, auparavant assistante sociale est aujourd’hui devenue potière céramiste. Elle a lancé son business L’Âge de Terre il y a peu : « Je me suis rendue compte que je ne connaissais pas le monde de l’entrepreneuriat. J’ai découvert le sentiment de solitude, les remises en question, la pression financière, etc. Je suis venue chercher un soutien pour développer mon projet en prenant soin de moi ».

Lors de certaines rencontres, des invités pertinents et expérimentés se joignent au groupe. Le programme permet également aux entrepreneuses de bénéficier de coaching individualisés à raison de 10h/an et souhaite ainsi apporter un soutien professionnel à des projets déjà sur les rails mais qui manquent peut-être de bases solides. Perrine Dehousse, connue sous le nom Instagram Perrine dessine, a lancé son studio créatif en 2018 : « Je n’avais pas l’impression d’avoir ma place dans ce programme car mon entreprise était déjà bien lancée. Finalement, ça m’a permis de prendre conscience que j’étais sur la bonne voie. Quand je me suis lancée, j’ai tout fait à l’intuition. Je ne savais pas forcément mettre de mot sur ce que je vivais et comment je fonctionnais. J’avançais le nez dans le guidon et aujourd’hui je sais vers où je pédale ».

Le VentureLab, communauté bienveillante pour les entrepreneuses

Cette année, une vingtaine de femmes se sont lancées dans l’aventure. Une véritable petite communauté s’est créée au fil des rendez-vous. Chaque « graine » tend à amener son projet le plus loin possible mais rien ne se fait sans le soutien et la bienveillance des autres participantes. Charlotte Delleur est couturière et créatrice de l’atelier de production de mode éthique Cézète : « L’idée d’être entre femmes m’a beaucoup séduite. Nous ne sommes pas assez représentées. On a besoin de modèles. Avec les graines, on est vraiment une bande de meufs incroyables. On a des projets différents mais on partage la même envie d’entreprendre. On ne se soutient pas que lors des rencontres, c’est aussi au quotidien, via les réseaux sociaux ». Un sentiment partagé par Titiana Talluto qui a rejoint le programme aux balbutiements de son projet Prél-A : « C’est réconfortant de voir qu’on est plusieurs à vivre la même réalité. On échange, on partage et on se réjouit des petites avancées de chacune. »

Avec ce programme entièrement gratuit, le VentureLab souhaite montrer qu’il est possible de réussir en tant que femme dans le monde des affaires. Il ouvre la voie à une nouvelle génération de femmes entrepreneuses pleinement épanouies. Les inscriptions pour la saison 2024-2025 sont ouvertes du lundi 10 juin au dimanche 4 août via le site internet dédié.

Journaliste pour une télévision locale namuroise, Fiorine sort sa plume du placard pour Boulettes Magazine. Fraîchement installée dans la Cité ardente et animée par tout ce qui se mange, se danse, se porte et s'admire, elle souhaite apporter un regard différent sur le 4000.