Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
cosm'éthique

Comment la Wallonie a conquis la cosm’éthique

Femmes d’affaire et mamans du futur, Marine, Charlotte, Estelle et Nora ont 4 activités différentes mais la slow cosmétique en commun ! Même si ce terme résonne comme un mouvement à la mode, obtenir la mention slow va beaucoup plus loin qu’une simple appellation. C’est sans doute la cosmétique de l’avenir, la cosmétique qui remplacera celle présente en grandes surfaces et en pharmacies. Rencontrer ces 4 nanas, c’est ouvrir les yeux sur une consommation différente et on a de la chance, c’est pas très loin de chez nous que ça se passe !

La slowcosméquoi ?

La slow cosmétique, c’est à la fois une asbl créée pour défendre un certain type de consommation ainsi qu’un mouvement initié par Julien Kaibeck en 2012, prônant des ingrédients plus nobles et authentiques que ceux qu’on peut trouver sur le marché issu de la pétrochimie et de la chimie. C’est une beauté qui a du sens, intelligente, plus éthique et transparente, où on lit les étiquettes et on connait les ingrédients.
Les marques qui répondent aux critères établis par l’asbl peuvent acheter la mention slow et l’apposer sur leurs produits.

Dans la slow tu as tous les produits homemade, puis tu as tous les autres fabricants qui sont récompensés par une mention que J.K et son équipe de bénévoles donnent en fonction de la qualité de tes produits. Un peu comme le guide Michelin qui te donne des étoiles ! – Estelle Lebeau.


Être slow en cosmétique, c’est cibler ce dont on a besoin en fonction de son type de peau. Ce mouvement a fait écho chez Estelle Lebeau et résonne à présent dans son institut slow et green.« En plus d’être inscrit dans nos valeurs, j’étais déjà une fervente de la slow cosmétique au début du mouvement. On travaille avec des petites marques, c’est artisanal, ce ne sont pas des grosses chaines, il y a une âme derrière et ce n’est pas un marketing agressif ! » explique quant à elle Nora, qui a fondé avec sa soeur la boutique chic et éthique Mahalo, dans le centre de Liège.

Attention toutefois à ne pas confondre: ce qui est slow n’est pas forcément BIO, et inversement ! Ce sont deux choses différentes… et le must c’est d’avoir les deux !
Bee Nature, le meilleur des abeilles

Marine, 29 ans, est maman de « trois petits loulous ». De retour de congé de maternité, cette entrepreneure plus qu’active m’accorde une interview pour parler de Bee Nature, son premier bébé… Et parler avec elle donne sacrément envie d’adopter ses produits !

Durant ses études déjà, Marine constate qu’une dermatologie naturelle peut trouver sa place dans la salle de bains, et élabore une nouvelle marque dermocosmétique. En dernière année d’ingénieur de gestion, elle travaille sur ce projet durant son mémoire et met au point toute la structure de Bee Nature, une gamme de produits à base de miel et d’ingrédients naturels.

bee nature


L’idée sur papier et dans la tête, elle participe aux ELLE Awards pour l’entrepreunariat au féminin et remporte le concours devant une foule de journalistes beauté et d’hommes d’affaire. Marine ne s’arrête pas là et fait de Bee Nature la première entreprise en Belgique à faire appel au crowdfunding, parvenant dans la foulée à lever 50 000 euros en trois mois. Ou comment montrer en beauté ce que ça donne quand une femme de tête se lance dans les affaires !

bee nature


6 ans après la création (officielle), Bee Nature compte à présent deux gammes : Bee Nature et Babee nature. C’est aussi 4 nanas, une dizaine de prix remportés, plus de 1 000 pharmacies en Belgique où les produits sont distribués, 2 pays où s’exporter ; la France et le Grand Duché du Luxembourg… Et bien sûr, un ingrédient essentiel, le miel ! Et Bee Nature de devenir entre temps le tout premier concept sur le marché à faire de la dermatologie naturelle aussi bien pour la famille (hommes compris!), que pour les nourrissons.

Le miel au service de notre épiderme

Le miel est utilisé à des fins thérapeutiques depuis l’Antiquité, et il connaît aujourd’hui une validation scientifique de ses nombreuses propriétés. En effet, le miel est non seulement apaisant, nourrissant, antiseptique, cicatrisant, anti-bactérien et antioxydant, mais il donne  en plus un effet bonne mine et est également sébo-régulateur… Une merveille de nos petites abeilles que l’on peut retrouver jusqu’à 5% dans la gamme Bee Nature – soit une concentration 10 fois plus importante que dans les autres produits dermocosmétiques à base de miel présents sur le marché. 

abeilles



Ainsi que l’explique Marine, les produits Bee Nature sont très neutres de base, avec des formulations qui peuvent convenir à tous types de peaux car elles sont composées d’huiles végétales et de miel, mais sont sans conservateurs agressifs, sans alcool, sans paraben, sans huiles minérales, et sans perturbateurs endocriniens. Les conservateurs présents sont très doux pour la peau et l’environnement, car qui dit présence d’eau dans les cosmétiques dit besoin de conservateurs, mais pas de panique, ceux-ci sont agrées par des chartes BIO !

L’astuce de Marine : 

Afin de pouvoir les adapter au maximum, il n’y a aucune huiles essentielles dans les produits, c’est pour la population qui réagit mal à celles-ci. Cependant, la crème visage (ou autre) peut-être une bonne base pour l’aromathérapie, donc la mélanger avec des huiles essentielles pour un traitement spécifique. Par exemple : utiliser l’huile essentielle de carotte si on veut un effet bonne mine, un peu autobronzant. Le Tea Tree si on veut rectifier la zone T du visage et si on a une peau mixte à grasse. L’hélichryse italienne si on a de la couperose ou décongestionner le visage le matin quand on est un peu gonflé. Ou encore de l’Ylang ylang dans son shampoing pour plus de brillance et de volume !


Nous sommes d’accord : il est important qu’une crème visage sente bon ! C’est pourquoi il y a quand même un hydrolat dans les formules de Bee Nature. On veut du naturel, une bonne odeur, une bonne texture et de bons ingrédients sans superflus chimiques… Challenge difficile, mais l’entreprise l’a atteint ! L’hydrolat choisi est la verveine citronnée, pour sa fraicheur et pour le parfait mariage avec l’odeur du miel.

bee nature


La marque étant proche et attentive envers sa communauté, elle tient compte de chaque avis, demandes et retours des clients et pharmaciens. C’est ainsi qu’elle met au point de nouveaux produits et de nouvelles gammes. Du BIO mais pas que !

Le miel utilisé est BIO et issu du commerce équitable. L’entreprise travaille majoritairement avec l’ONG Maya Honing située à Liège et qui reverse tous les fonds à l’éducation et au maintient de la biodiversité.  Denrée rare en Belgique, le miel vient de coopératives d’apiculteur d’Amérique latine. Cela crée du boulot valorisé dans des pays qui en ont besoin. Au Mexique, ce sont des ruches sauvages, dans des troncs d’arbres, appelées « ruches maya ».

À quand les ruches liégeoises me direz-vous ? Pour être labellisé BIO, le miel doit être à 3km de tout champ et de toutes routes, et en Belgique c’est malheureusement impossible.


Etant donné que c’est notre ingrédient principal, on s’attache vraiment à la qualité du miel. Par exemple, l’apiculteur ne peut nourrir les abeilles de façon artificielle. En Chine, beaucoup utilisent le sucre au lieu de les laisser butiner des fleurs. La peinture sur les ruches et les antibiotiques pour abeilles sont également exclus. 


Après avoir obtenu le label Slow Cosmetique pour ses deux gammes, Bee Nature est en pleine discussion pour l’obtention du Label Bio car elle ne l’a pas encore officiellement, même si tous ses produits sont labellisables.

miel


Du miel pour les petits oursons

Après deux ans de recherches et développement, et suite à beaucoup de demandes, l’entreprise a décidé de créer Babee Nature, gamme lancée il y’a maintenant un an, pour les bébés de 0 à 3 ans. Babee Nature dépasse les 99,3% de produits naturels. Le 0,7% qui reste c’est l’adaptateur de PH pour que le produit soit adapté à la peau du nourrisson. Cette gamme ne contient pas d’huile d’amande douce ni de calendula, qui sont des produits naturels mais qui ont des risques allergéniques.

Notre job c’est de sensibiliser le pharmacien, qui va sensibiliser les mamans/le patient. C’est très dur, ça prend beaucoup de temps. Mais une fois qu’on fidélise la maman, elle reste sur babee nature. 


L’huile de coco qui est utilisée dans les produits, est la senteur que l’on sent naturellement, ce n’est pas un parfum (pas de verveine citron comme dans Bee Nature). C’est une odeur nouvelle et surprenante mais dont on devient vite accro !

Les 3 produits préférés de Marine

* Le baume réparateur ; un baume pour toute la famille à utiliser sur tous les bobos, les lèvres, les engelures, les crevasses, la césarienne, répare toutes les peaux !

* La crème visage ; qu’on peut adapter avec l’aromathérapie justement.

* Et puis toute la gamme Babee Nature, incontestablement ; « il n’y a rien de mieux sur le marché, on est les meilleurs ! »

La suite
Un après-shampoing Bee nature prévu pour 2018 ! La crème Babee nature arrive en pompe… et deux produits pour une toute nouvelle gamme qui reste encore confidentielle !

Gamme de prix
Bee Nature : de 7 à 25 euros. Babee Nature : entre 10 et 15 euros.

Estelle Lebeau, la beauté intérieure et extérieure dans un seul institut

Estelle, 31 ans, est une jeune femme en pleine reconversion professionnelle. Maman d’un petit garçon, assistante sociale à Liège de formation, c’est dans l’esthétique qu’Estelle a ouvert le champ des possibles.
L’éthique, la nature et la volonté de prendre soin des gens ont toujours guidé Estelle, que ce soit dans sa vie pro ou perso ! Au delà de ça, la mode et la beauté l’ont toujours passionnée, et elle a donc décidé de tout lier. Selon elle, il manquait un concept où on prenait soin de soi et des autres avec des produits de qualité. C’est ainsi que l’institut Estelle Lebeau est né.

estelle lebeau

Un sanctuaire

Aux antipodes de Vénus Beauté, le salon slow & green d’Estelle Lebeau a été créé il y a un an dans une petite pièce, chez Estelle. Il faut dire que son nom est particulièrement adapté à sa profession !

Sa carte se compose de soins soigneusement élaborés, personnalisables et tous axés sur le bien-être, de quoi voyager entre sens et émotions.
La jeune femme tient à offrir à ses patientes des produits de qualité, mais aussi des prestations où l’on prend (vraiment) soin des gens, y compris pour une épilation ! 


J’essaie de prendre soin des gens avec le plus de délicatesse et de douceur possible car quand on prend soin de soi, le moindre geste doit être réfléchi et fait avec beaucoup de douceur. 


Dans son institut, elle défend une routine simple, où on se démaquille et on fait des gommages régulièrement car pour elle, le meilleur anti-âge, c’est travailler sa peau. Le reste, c’est superflu. D’ailleurs, chez Estelle, pas d’ongles en gel ou d’extension de cils, car être slow, c’est l’être à 100% !

Je trouve que l’esthétique c’est tout sauf de l’artifice. C’est un métier très profond où on prend soin du corps et moi je m’axe là dessus. 


Estelle se charge de toute sa communication seule, mais elle a tout de même fait appel à une graphiste qui a retravaillé son logo et qui a amené beaucoup de cohérence dans son projet. 

estelle lebeau


Ses cartes de visite sont, par exemple, en papier recyclé d’agrume ou de kiwi, ses tote bags ont été crées dans une entreprise sociale en Inde et, petit détail non négligeable, elle ne fait aucune marge sur les produits qu’elle achète. Travailler dans l’éthique, c’est travailler prise sans marges, mais pour beaucoup c’est un principe pas toujours facile à respecter.

Quelques noms à retenir

Réalia pour ses soins visage, Altéarah pour les huiles végétales ou encore ZAO pour le maquillage… Voici quelques marques triées sur le volet par Estelle et présentes dans son institut !

 

Je choisis moi-même mes produits, je ne suis jamais démarchée par des marques et je me forme auprès des concepteurs afin de bien connaitre le produit que j’emploie. 


Les 3 marques coup de coeur d’Estelle

En numéro 1 : Réalia, l’une des seules marques à avoir obtenu trois étoiles (le maximum) attribuées par Julien Kaibecq. 


En 2 : Les produits de la marque Bobone (voir suite de l’article).

Et en 3 : Les produits SENZ. C’est une marque bruxelloise qui propose un shampoing bio et naturel et qui rivalise vraiment avec les produits traditionnels. Elle est belge, elle est slow et le packaging est chouette ! 

Des ateliers

Atelier maquillage, soin visage maison ou encore atelier bébé, venez échanger et profiter des conseils de cette experte entre copines ou en individuel ! 

Ce qui est intéressant dans mes ateliers, c’est que ça permet aux clientes de ne pas revenir tout le temps chez moi pour un soin du visage par exemple, et de pouvoir se le faire chez elle quand elles le souhaitent. 

Pour plus d’infos sur les activités d’Estelle, c’est par là : https://www.estellelebeau.be/ (Psst allez voir sa page instagram, elle est canon !)

Bobone, la cuisine de la cosmétique

Derrière Bobone, il y a Charlotte Renard, 32 ans, esthéticienne de formation établie à Namur. Après des études de maquillage et effets spéciaux au cinéma à Bruxelles et un stage de 5 mois à Rome dans des centres médicaux, elle a décidé de laisser tomber la blouse blanche pour enfiler son tablier. Depuis qu’elle a fini ses études il y a une dizaine d’années, Charlotte a toujours eu son activité complémentaire sur le côté ; faire des soins, fabriquer ses propres produits etc .. Mais cela fait seulement deux ans qu’elle les commercialise, pour notre plus grand bonheur. 

bobine


Cette passionnée a toujours été interpellée par la provenance des matières premières de certains produits, ainsi que par l’opulence de gammes proposées en institut, des gammes qui restent ouvertes pendant des mois et des mois et qui malheureusement ne doivent plus rien contenir de très bon …

C’était un peu la mode des produits BIO donc j’ai suivi des formations en rapport à ça et je me suis rendue compte que ça collait parfaitement à mes valeurs. Huiles de massage, démaquillants etc, je faisais déjà tout moi-même. Et il y a 2 ans, après une formation en saponification, j’ai commencé à fabriquer mes savons que j’ai fais contrôler par le labo et à les vendre .. J’ai commencé à faire mes huiles, que j’ai mis en flacon, puis les clientes me sonnaient carrément pour prendre des commandes donc on a ouvert un e-shop car on avait beaucoup du succès ! 

Bobone c’est donc la vente de produits cosmétiques 100% naturels et fabriqués de la manière la plus éthique possible. Ces produits sont vendus en ligne ou dans quelques magasins qui sont revendeurs de la marque (30 d’ici décembre). En Wallonie, à Bruxelles et aussi en France depuis peu, il y a de bonnes perspectives pour l’export.



Bobone c’est aussi un clan de partage, de valeurs, d’authenticité. Une bobone c’est une grand-mère qui fait des tartes aux pommes maison, qui fait des merveilles avec un rien comme un gommage avec du sucre par exemple. 

C’est un peu ça la philosophie de la maison. On veut un côté authentique, rustique tout en gardant un ton décalé car on veut casser l’image de l’esthétique aseptisée. 

Des recettes qui en jettent

À la base, Charlotte élaborait elle-même ses recettes, qu’elle faisait contrôler par un labo. À présent, elle passe au niveau supérieur et laisse le labo créer les recettes et les mettre aux normes, à condition de pouvoir les reproduire elle-même chez elle ! 

On garde toujours ce côté artisanal mais beaucoup plus professionnalisé. Par exemple ici on met en place une crème, mais commercialiser une crème c’est autre chose, il faut des tests dermatologiques, tests de température, ça doit se faire évidemment en laboratoire, je ne suis pas spécialisée pour ça ! 


Bobone, c’est pour tous les types de peaux, les savons sont sans huiles essentielles par exemple. Ce sont des produits simples, biens choisis et faciles à utiliser. 

bobine


Cependant certains produits sont quand mêmes axés sur les peaux plus grasses ou plus sensibles justement, c’est donc pour ça que Charlotte a décidé d’axer son activité sur le conseil client. 


Kim, Evie, Jack ne sont pas les noms de ses toutous mais bien de ses sérums et gommages. Cependant, certaines de ces appellations vont changer car l’entreprise restructure un peu le concept. Charlotte pensait notamment à Henriette et Huguette pour les sérums mais, rassurez-vous, Marcel ne changera pas ! Humour, second degré et sympathie, des mots qui donnent le sourire quand il s’agit de cosmétique. 

Ça ne sert à rien de rester trop sérieux, on veut changer un peu les codes de l’esthétique moderne. Mais en profondeur, tous nos produits sont sérieusement contrôlés. Une fois que ça c’est fait, on peu se lâcher un peu sur la com et l’identité de la marque ! 


Pour les prochains packagings, Charlotte et sont équipe débordent d’idées. La marque connait déjà les flacons sans étiquettes, gravés, qui seront bientôt réutilisables. Mais un tas d’autres surprises arrivent afin d’aller toujours plus loin dans l’originalité et la récup’. 

Les 3 favoris de Charlotte

Le sérum pour le visage
* Le déodorant
* Le baume à lèvres

Et parce qu’il est difficile de choisir 3 produits ; le gommage qui fait voyager, et qui est agréable x 1000 !

bobine


Projets

Dans quelques mois, il y aura le pendant masculin de Bobone. Deux crèmes pour le visage et une lotion démaquillante seront également bientôt disponibles. Toute la communication autour de Bobone va arriver dans les mois à venir, afin d’expliquer toutes les nouveautés… Stay Tuned !
Plus d’infos par ici.

page8image15664

Nora, la caverne d’Ali Baba

Nora, 31 ans, aromathérapeute, et sa soeur Smahane ont ouvert Mahalo en 2016. Dans leur boutique boudoir, on retrouve une sélection précise de produits cosmétiques/accessoires/vêtements effectuée selon différents critères tels que : le respect de l’environnement, du travail et des travailleurs, de la santé, des animaux mais aussi une composition saine. Le nom de la boutique vient de l’hawaïen et signifie merci, mais dans un sens plus large qu’en français. C’est un merci à l’homme, à la nature, au monde.

Mahalo



L’idée de Mahalo a germé dans leur vie privée et par des prises de conscience des produits qu’elles mettaient sur leur corps. En décidant de prendre soin de leur peau, elles ont changé leur mode de consommation et c’est ainsi qu’elles ont crée un havre avec tous les produits dont elles auraient besoin et que l’on ne trouvait nulle part ailleurs afin de partager ces petites merveilles avec nous. 

Consommer bien, c’est moins et mieux. Et ça, les deux soeurs l’ont bien compris ! Consommer bien ce n’est donc pas une question de moyens. Dans la boutique, il y a des produits pour tous les budgets, et qui se valent tous les uns les autres. Les prix justifient les matières premières utilisées, et finalement on ne paie pas moins cher en
pharmacie … mais ce n’est pas le débat du jour !

Trésors cachés

Les produits de Nora et Smahane sont dégotés grâce à une recherche personnelle minutieuse. Les deux soeurs procèdent au coup de coeur. 

mahalo

À ce jour il y a 70% de produits belges et 30% de produits français dans la boutique. 

«On veut vraiment pouvoir tester les produits et les apprécier avant de les vendre. On se dit que si ils nous plaisent à nous, qu’ils respectent notre panel de critères et qu’ils sont efficaces, ils plairont sûrement aux clients. Cela représente un énorme travail de sélection en amont ! On veut des choses qu’on utiliserait… C’est important pour nous de pouvoir avoir confiance en nos produits ! 


3 marques slow dont Nora se devait de nous parler !

* Seconde Nature ; c’est une jeune belge qui a crée cette marque de cosmétique pour tous types de peaux dont sensibles/délicates. C’est BIO, slow, c’est fin et raffiné. Des crèmes pour les mains à celles pour le corps en passant par des démaquillants… La gamme va de 15 à 35 euros. 

* Secret Sacré ; la particularité de cette marque c’est des produits dont le fil conducteur est une plante appelée la nigelle, appelée aussi le cumin noir ou encore l’huile santé, cette plante soigne toute problématique qu’elle rencontre. Là on est entre 18 et 39 euros. 
A tester : La chantilly minceur, c’est vraiment fouetté comme une chantilly, ça soulage les jambes lourdes, ça lisse la peau d’orange, ça facilite la circulation et ça hydrate aussi ! Parfait quand il fait chaud et que tu es debout, oh toi la travailleuse acharnée ! 


La marque Belle Bulle ; marque Bruxelloise, tout est fabriqué dans la capitale. La créatrice est chimiste et c’est vraiment une précurseur des produits BIO dans la cosmétique. Elle n’a aucun label, mais elle a toutes les qualités pour être BIO et Slow ! C’est 100% végétal, issu de l’agriculture BIO, non testé sur les animaux et vegan. Il y a bien sûr 0% d’huile de palme ou minérale, de produits chimiques ou d’OGM. Le petit best-seller c’est le fondant de bain. Ce sont deux petits galets à mettre dans l’eau et ça propage des odeurs d’huiles essentielles et leurs bienfaits. Mais elle fait surtout une huile cheveux à base de toutes les huiles végétales/essentielles qui sont bonnes pour les cheveux pour éviter la casse, pour les faire pousser plus vite, pour les nourrir… à mettre partout sur les cheveux, laisser poser, et laver au shampoing. Juste une dinguerie ! Ses produits sont entre 5 et 25 euros. 

mahalo


Enièmes merveilles

En dehors des cosmétiques, Nora et Smahane proposent également la marque ZAO en maquillage, la seule marque BIO qui fait des maquillages soins. Il y aussi O my bag, une des seules marques en vrai cuir animal éthique c’est à dire que les peaux proviennent de carcasses. Ils reçoivent des awards pour leur technique de tannage végétal car c’est un procédé qui est normalement hyper polluant. 

Les marques de vêtements choisies sont issues du commerce équitable, sans produits chimiques et dans de bonnes conditions. Ce sont soit des marques anglaises soit néerlandaises qui s’inscrivent dans la slow fashion.Vous pourrez aussi découvrir la marque de bougies MUNIO Candela, de Lituanie. C’est à base de cire de soja, non polluant quand ça brûle, ni pour le consommateur qui la respire ni pour l’environnement. En parlant de senteurs, il y aussi des parfums qui ont la mention Slow, sans phtalate, sans filtre chimique, sans parfum synthétique. On ne se rend pas compte mais le parfum va direct dans les bronches donc il faut faire attention.

Être slow ce n’est pas que dans la cosmétique, ça s’applique à un tas d’aspects de la vie courante. Il y a tout un travail de conscientisation et d’éducation dans nos conseils. C’est aussi un de nos objectifs.

page10image20664

Comment conserver ces produits naturels?

Bee Nature : Les produits se conservent trois ans et non 6, car il n’y a pas de conservateurs agressifs. Après ouverture, ils se conservent 6 mois.

Bobone : Les produits sont fabriqués deux semaines avant la distribution en magasin. Il n’y a pas plus de 10 jours entre les moments où on les produit, et où on les vend. Une fois qu’on achète le produit, on peut le garder 6 mois après ouverture.


Nora : Les produits se conservent forcément moins longtemps que les grosses marques mais ça dépend quoi aussi ! En fonction des contenants, certains produits ont une durée assez longue par exemple ; des bouteilles « airless » donc il n’y a pas de conservateurs dans le produit mais étant donné qu’il n’y a pas d’air qui entre dans le contenant étant donné que c’est sous vide, le produit se garde beaucoup plus longtemps ! Forcément des cosmétiques secs comme des shampoings solides etc se gardent très longtemps !

Après être passée par ELLE et Paris Match Belgique, la plume de cette graphiste de formation mordue de copy-writing s'est posée chez Boulettes Magazine, où elle rédige des reportages percutants et des articles lifestyle brillants.