Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Dressing Guide

Avec Dressing Guide, Vera veut rhabiller les Liégeoises

« Je suis coach en style et en image. Je n’aime pas trop le terme  de conseillère en image, parce que ça me fait penser aux vieilles méthodes alors que j’essaye de faire mon chemin de manière différente : j’ai ma propre vision des choses et je propose aux personnes de se diriger vers des couleurs en fonction de leurs émotions et des impressions qu’il veulent donner aux gens plutôt que de les limiter à une seule palette de couleurs ».
Pourquoi se passer d’associations audacieuses ? Je demande toujours à mes clientes si elles ont des préférences, je les analyse, et je les guide vers de nouvelles opportunités vestimentaires.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer ?

 
J’ai travaillé pendant huit ans comme visual-merchandiser pour plusieurs marques et j’ai pu évoluer dans ma carrière. Mon travail consistait à mettre en valeur des collections de vêtements. C’est à dire  qu’il fallait pousser à la vente, anticiper les achats, créer les tenues des vendeurs, préparer les étalages et le magasin.
Ce métier m’amusait vraiment et je trouvais ça intéressant de créer l’envie, mais cela m’est passé, surtout quand on est rentrés dans un cycle de collections ultra-changeantes, de réductions et de soldes permanentes qui poussaient à la consommation. 
Ma motivation s’est amenuisée car l’aspect mode et beauté avaient disparu au profit de la vente.

Par ailleurs, j’ai fait mes études à Milan et je suis tombée amoureuse de la mode en tant qu’ art.
Je voulais lui laisser une place dans ma vie et j’ai cherché comment l’y intégrer.
C’est ainsi que l’idée m’est venue d’être coach en style. Cela se développait déjà beaucoup en Russie (mon pays d’origine) et j’ai eu envie de me lancer, en me formant, pour changer ma voie. Je voulais changer de camp, je voulais quitter la vente pour retrouver le contact avec la cliente. Chez moi, il n’y a aucune obligation d’achats, elle doit se sentir libre.
 

Qu’est-ce que ton service peut apporter aux gens ? Est-ce qu’il peut améliorer leur quotidien ?

Oui, je pense ! J’ai choisi de travailler avec des belges (j’y vis depuis 8 ans) car je commence  connaître leur mentalité. 
Il y a des différences intéressantes d’approche par rapport aux russes et je voulais proposer quelque chose de nouveau. J’ai remarqué que nous sommes nombreuses à être prises en otage par l’avis de notre entourage concernant notre style  et ça crée un vrai manque de confiance, contrairement aux russes qui font appel aux coachs pour être les plus stylées.
Grâce à ça, j’ai découvert avec qui j’aime travailler : les femmes qui ont plus de trente ans et déjà une belle carrière derrière elles, qui ont parfois des enfants et qui ne prennent pas assez de temps pour elles.
 

Elles ne veulent plus s’habiller comme des ados et elles veulent adapter leur garde-robe à leur statut et leur mode de vie.
Je vis la même situation, je les comprends entièrement.
Alors oui, un service comme le mien, ça peut changer leur vie et leur faire prendre conscience de leur beauté qu’elles ont oubliée car elles manquent de confiance en elles.
J’aspire à les révéler, si évidemment elles accrochent à mon style et à ma personnalité.

Que proposes-tu comme services ?


Je propose des consultations personnalisées et le tri de garde-robe pour éliminer ce qui les encombre et pour que mes clientes puissent redécouvrir leurs dressings.
Je les accompagne aussi pour un shopping quand on elles ont des objectifs précis.
Depuis quelques temps, je propose par ailleurs le service working-girl,pour les filles qui ont besoin de renforcer leur image professionnelle.
Enfin, je crée avec mes clientes, leur  garde-robe capsule, c’est mon service signature.
L’idée est de faire matcher un minimum vêtements entre eux pour créer un maximum de combinaisons de tenues variées et limiter les achats compulsifs. 
 
 
Parle-nous de tes ateliers !

Je propose des ateliers pour les groupes avec lesquels je partage mes connaissances. Je donne un maximum d’outils aux femmes qui veulent se mettre en valeur et surtout moderniser leur garde-robe.
On y apprend, les bases pratiques, les outils, les techniques, pour choisir des vêtements pour soi, on découvre comment mettre sa morphologie en valeur et créer des effets visuels pour se sentir mieux dans sa peau. 

As-tu des projets sur le feu ?

Oui, j’ai récemment collaboré avec Caroline de Mint sur la première édition de My Morning Routine, dont le but est de développer le bien-être, la confiance  en soi et la qualité de son quotidien.
 
 
Quelle sera la tendance cette automne ?

Si tu veux mon avis, la tendance, c’est un outil de marketing pour vendre plus de choses, mais ce ne sont pas vraiment des nouveautés.

Il est plus intéressant de trouver quelque chose qui nous correspond et qui correspond à notre mode de vie et à notre personnalité. Ca vous évitera de m’appeler pour une détox de garde-robe l’année prochaine !
Cependant, cette année, on verra beaucoup d’ensembles (mêmes motifs et matières pour le haut et le bas), le velours fera son retour ainsi que l’imprimé carreaux.

Pour retrouver tous les ateliers, c’est sur le site de Véra que ça se passe : https://www.dressinguide.be/

Les prochains ateliers sont le 13 et le 28 octobre au bureau partagé des Augustins à Liège.
A vos agendas !

Quand elle n'immortalise pas amoureux et jeunes mariés, la photographe Jehanne Moll chronique pour Boulettes Magazine les thématiques qui lui sont chères, du développement durable au bien-être, mais toujours avec beaucoup de douceur.