Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Louise Kopij

Les adieux touchants de Louise Kopij à la bijouterie

Louise Kopij était indissociable de sa marque éponyme, rêveuse, douce, romantique et atypique. Douze ans après s’être lancée et avoir fait briller les yeux de nombreuses Liégeoises au passage, elle fait aujourd’hui des adieux, on l’espère momentanés, à son métier. 

C’est dans un poignant post publié sur sa page Facebook qu’elle a annoncé sa décision. « J’ai le trac, il faut que je partage avec vous ma nouvelle maturité » confie-t-elle.

« Avec la marque Louise Kopij Bijoux,
J’ai vécu une expérience riche, pleine d’amour, de rencontres, de découvertes.
J’ai développé une grammaire visuelle, technique, humaine, professionnelle, éthique.
J’ai exploré les tréfonds mon âme, créé un quantité folle de bijoux que j’ai aimé – comme je vous aime!

Aujourd’hui la sirène est morte, Vive la reine! »

Et de se réjouir d’avoir « une vie devant moi pour explorer de nouvelles voies créatives qui sont justes pour moi ». Mais pourquoi cet arrêt, au fond, alors que tout lui sourit et que ses créations n’en finissent pas de séduire?

Bijoux Liège

« Je peux expérimenter dans de nouveaux domaines! La musique, le cinéma, la mode, le mysticisme, la physique, les animatronics, les automates…. qui vivra verra! » souligne Louise Kopij. Qui en attendant de voir, compte bien prendre le temps de vivre.

« Je peux  mettre des gâteaux au four, embrasser mes enfants, soigner mon monde intérieur, inviter les gens que j’aime à manger, prendre le temps d’écouter mon amoureux, penser avec mon frère, aller au musée avec maman, regarder papa jouer avec les enfants, projeter dans la matière les visions qui me traversent… »

Bonjour, J’ai le trac, il faut que je partage avec vous ma nouvelle maturité.Avec la marque Louise Kopij Bijoux,J’ai…

Publiée par Louise Kopij Bijoux sur Lundi 20 janvier 2020

Et de faire preuve de reconnaissance envers les précieuses et les fidèles qui l’ont soutenue ces 12 dernières années. « J’ai tellement envie de vous dire merci, de vous embrasser, de vous chérir comme vous m’avez chéri.Vous avez porté le projet avec moi ces 12 dernières années! Quelle fidélité! C’est dingue! Merci! ». D’ailleurs, pour les remercier, Louise Kopij ne s’en va pas sans un dernier cadeau: une ultime collection, l’Enfant Inca, disponible en boutique et en ligne dès ce 1er février. Pour que les yeux continuent de briller.

Louise Kopij Bijoux

Site internet

Photo de couverture & portrait de Louise Kopij: Jehanne Moll pour Boulettes Magazine

Passionnée de lecture et d'écriture depuis son plus jeune âge, cette Liégeoise au tempérament voyageur a fondé Boulettes Magazine en 2015 avec Juliette Salme. Journaliste politique, lifestyle et société pour Flair Belgique et Le Vif, Kath partage sa vie et la gestion de Boulettes avec Clem.