Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
al limone

Chez Al Limone, cantine & épicerie piémontaise

Comment trouver une échappatoire à cet été gris qui n’en finit pas de nous tomber sur la tête ? On a trouvé comment s’évader chez Al Limone, une épicerie-cantine gourmande qui amène tout le soleil du Piémont dans le centre. 



C’était un retour de Batte, le dernier dimanche de juillet, il faisait tout gris mais le poulet du dimanche , c’est sacré, alors on s’était traînés sur les quais. On venait de rentrer de Rome, on adore Rome, et puis il avait fait sublime, alors la ville et le soleil nous manquaient vachement quand même.
C’est comme ça qu’on en était venus à acheter notre poulet, et puis à se dire que tiens, puisqu’on avait une ébauche de chagrin, on méritait bien un des pains aux chocolats divins de chez Une gaufrette saperlipopette.

Crachin, ciel gris, et puis une lourdeur qui faisait qu’on avait désagréablement chaud dans nos vestes de pluie, on était pressés de rentrer, alors on a fait au plus pressé. Bien nous en a pris : c’est en prenant un raccourci par un coin de la rue Cathédrale qu’on néglige d’ordinaire qu’on est tombés nez-à-nez avec Al Limone. Mirage ? Tous ces produits italiens, la promesse de succulents fromages et de charcuterie, la nostalgie de l’Italie… On n’arrêtait pas d’en parler, ça nous manquait, et puis tout à coup, voilà, cet oasis de soleil et de gourmandise face à nous. Et l’insoutenable cruauté de devoir attendre jusqu’à mercredi pour y goûter, l’endroit prenant son week-end en décalé le lundi et le mardi.

Forcément, quand on s’y est attablés, on était préparés : lecture compulsive de La cuillère d’argent, appétit aiguisé, on était prêts à faire chanter Italiaaaa à nos estomacs. Première jolie surprise : le lieu. Rien d’ostentatoire, du bois clair, des murs blancs, et un puits de luminosité malgré la grisaille.
Un espace charmant et convivial que le patron doit à sa fille, architecte, qui a pris en charge la rénovation et l’aménagement de l’espace.

Et tiens d’ailleurs, pourquoi le Piémont ? Pour le trekking !

Passionné de marche, François, le propriétaire des lieux, a découvert dans les montagnes du Piémont les délices de l’agritourisme, et plus précisément, la saveur des produits préparés avec amour par les habitants. De quoi lui donner envie de s’improviser importateur de produits, pour proposer ses coups de coeur directement aux Liégeois. Et quels coups de coeur !

Tout en savourant les histoires de François,  on sirote un jus d’abricot bio délicieusement acidulé et un verre de vin rouge parfumé et frais, le Barbera d’Alba. Une entrée en la matière parfaite en attendant l’arrivée de notre assiette.
Car ici, tout est préparé à la minute, et on salive pendant que François tranche les fromages et les charcuteries de notre assiette mixte.

Une assiette qui vaut largement le détour. A douze euros par personne, on est dans la gamme de prix moyenne d’un lunch en Cité ardente, mais les produits, eux, sortent vraiment du lot.
Outre des fromages au lait cru inconnus et délicieusement surprenants, on y découvre aussi un filetto de porc incroyablement fondant ainsi qu’un saucisson du Piémont bon à se damner. C’est gourmand, généreux, on mange avec les doigts, et comme ça, par magie, on est de retour en Italie.

Et comme les meilleures choses ne devraient jamais avoir de faim, on profite des paniers piémontais préparés par François pour prolonger le plaisir à la maison à l’heure de l’apéro. A 25 euros pour un assortiment de produits et une bouteille de vin, c’est carrément honnête, et franchement délicieux.

Un beau projet, une belle adresse, de bons produits : on est conquis.

Al Limone
Rue Cathédrale °3

Passionnée de lecture et d'écriture depuis son plus jeune âge, cette Liégeoise au tempérament voyageur a fondé Boulettes Magazine en 2015 avec Juliette Salme. Journaliste politique, lifestyle et société pour Flair Belgique et Le Vif, Kath partage sa vie et la gestion de Boulettes avec Clem.