Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
takimy

Chinois ou chez toi ? Cours de cuisine asiatique chez Takimy

Dans un monde idéal, avec Clem, on passerait notre vie au resto, et de préférence asiatique, s’il vous plaît. Seulement voilà, c’est compliqué niveau budget, et en plus, on adore cuisiner. Alors quand My nous a invités un des cours de cuisine qu’elle organise chez Takimy avec sa pétillante maman, Kim, autant dire qu’on ne s’est pas faits prier. 
Il pleut, c’est mercredi, mais dans cette ruelle discrète d’Outremeuse, chez Takimy, c’est la fête et on s’évade en Asie. Au menu du cours de ce soir: les xiu mai, ces petits délices à la vapeur qu’on se réjouit d’enfin pouvoir recréer, et le bo bun, une de nos spécialités vietnamiennes préférées. Mais d’abord, un Moscow Mule et des tempura d’algues à grignoter pour commencer la soirée en beauté.
Il pleut, c’est mercredi, mais ce soir, c’est la fête chez Takimy et on s’évade en Asie.

Takimy Liège

Autour de la table, il y a une maman et ses préados curieuses et consciencieuses, des habitués qui tutoient Kim et My, un chef cuisinier venu s’inspirer, une élève studieuse qui a amené de quoi noter, et puis nous deux, qui nous imaginons déjà avec délice reproduire à la maison tous nos plats préférés.
Et mieux encore : enfin apprendre LA technique des professionnels pour hacher tout très fin très vite sans se couper. D’ailleurs, on entre direct dans le vif du sujet, parce que Kim a besoin de beaucoup d’ingrédients émincés pour préparer des raviolis à la vapeur réussis.
Takimy Liège  Takimy Liège
Notre prof d’un soir est enthousiaste, motivante, et très généreuse en compliments, particulièrement envers les xiu mai de Clément qu’elle trouve extrêmement bien faits. Il se gausse avec ses raviolis bien roulés, et si mes parents ne m’avaient pas si bien élevée, je lui ferais bien remarquer que oui, forcément, lui, il a plus l’habitude que moi de fourrer. Je me contente de lui faire un bisou, de lui dire que oui, il est le meilleur du monde et de la galaxie, et de me laisser enivrer par les parfums d’épices qui s’échappent de la table.
Tiens, d’ailleurs, c’est justement le moment de goûter aux xiu mai qu’on a préparés, et non seulement ils sont beaux, mais en plus, ils sont su.per.bons.

Takimy Liège
Takimy Liège

A peine le temps de les savourer qu’on s’attaque déjà à la préparation des nems pour le bo bun. Il faut dire qu’aujourd’hui, entre ce plat typique originaire de Hanoi et les dim sum, Kim nous avoue qu’on s’attaque directement à du haut niveau. Ou comment nous faire nous sentir comme des ninjas de la cuisine, le genre de marmitons intrépides qui n’ont pas peur de se frotter directement à la ceinture noire de la gastronomie vietnamienne. D’ailleurs, on en profite pour apprendre ses moindres secrets. Et par exemple, le fait qu’il n’y a rien de tel qu’une petite Jup’ mélangée à de l’eau pour assurer que la pâte des nems soit dorée et croustillante. Décidément, les Liégeois sont partout.

Takimy Liège

On papote, on rigole, Kim continue de nous persuader qu’on est super doués, et avoir les jolis nems qu’on a fait de nos propres mains, on aurait presque envie de croire que c’est vrai. Les participants se mélangent, on fait connaissance, et en clou de la soirée, on s’attable pour déguster le succulent bo bun qu’on a préparé.
Takimy Liège  Takimy Liège
Clem a profité du cours pour apprendre à faire des fleurs de concombre, et je compte bien lui en demander des bouquets à tous les repas désormais, mais d’abord, on file faire le plein d’ingrédients exotiques (et de sublime vaisselle Tokyo) dans la partie magasin. De quoi recréer les recettes à la maison, en attendant l’atelier phò promis par Kim, où on a l’impression que tous les ingrédients seront à nouveau réunis pour se régaler et passer une soirée réussie.

Takimy
Rue Louis Jamme °37, 4020 Liège
04/262.44.20
Page Facebook

Takimy Liège
Takimy Liège

Pssst ! Envie d’y goûter aussi ? 
Kim et My proposent deux places au cours du 29 novembre (valeur 40 euros par personne) pour apprendre à préparer le même menu que lors de notre visite.

Pour participer : a) liker la page de Takimy et celle de Boulettes à la liégeoise 2) taguer dans l’article la personne avec qui vous aimeriez assister au cours.

Texte Kath / Photos Clem 

Chargée de la rubrique "La Semaine" du Vif Weekend, Kathleen prête également sa plume à Flair, VICE, Le Vif ou encore Wilfried, avec une préférence pour les sujets de société et politiques. Mariée avec Clément, co-rédacteur en chef de Boulettes Magazine, elle a fondé avec lui le semestriel SIROP, décliné à Liège et Bruxelles en attendant le reste du pays.