Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Liège inondations Wallonie DR

L’eau a déferlé, mais Liège est insubmersible

Ces derniers jours, la province de Liège a bu la tasse, noyée par le déferlement sans pitié de ces cours d’eau et rivière qui font d’ordinaire sa beauté, et n’ont cette fois charrié que dévastation, sans pitié. Une catastrophe à l’ampleur sans précédent, qui a pourtant charrié avec elle une incroyable déferlante de solidarité. 

Aux quatre coins de la province, les initiatives se sont multipliées, parce que c’est là l’essence même de Liège: relever les crestes, toujours, et faire front ensemble face au danger, quel qu’il soit. Déjà malmenée par des mois extrêmement compliqués, entre pandémie, émeutes et autres désastres, Liège n’a pas flanché.

Les sacs de sable disposés par les commerçants en façade, pour tenter d’empêcher l’eau de rentrer, sont restés en place, alors qu’il eût été si facile de se servir pour protéger son domicile. Les secours ont été sur le pont sans répit, pour assurer la mise en sécurité des habitants et tenter d’éviter le pire. Un nombre incalculable de citoyens ordinaires, qui auraient pu rester chez eux et attendre que la déferlante passe, se sont mobilisés, qui, pour se lancer dans des sauvetages en bateau de fortune ou en jet-ski, qui pour ravitailler des voisins pris au piège de l’eau à l’aide d’un système de poulies. Certains, même, sont venus en aide aux autres au péril de leur vie, à l’image de Frédéric, emporté par les flots alors qu’il voulait déblayer une conduite d’eau pour éviter aux habitants de son domaine résidentiel de subir des dégâts des eaux.

Lire aussi: Comment aider les victimes des inondations (ou s’y préparer)

Alors que l’urgence atteignait un pic qui poussait à prioriser, les animaux de Liège n’ont pas non plus été oubliés. Refuges et particuliers se sont pressés de proposer des places d’accueil pour les animaux des sinistrés ou pour mettre les chevaux à l’abri, le vétérinaire communal a volé au secours d’une vache emportée par le courant et le responsable de l’ASBL Wolf Eyes n’a pas hésité à partir en missions de sauvetage de chats, chiens et autres animaux de compagnie prisonniers de l’eau dans leurs habitations.

Partout, de Liège à Pepinster en passant par Trooz, Vaux-sous-Chèvremont et Chênée, c’est la solidarité qui a primé. Le pire est loin d’être derrière nous, mais il a amené avec lui le meilleur aussi.

L’eau a déferlé, dévastant tout sur son passage, ou presque, car ainsi qu’elle l’a encore prouvé, grâce à celles et ceux qui l’habitent Liège est insubmersible.

Chargée de la rubrique "La Semaine" du Vif Weekend, Kathleen prête également sa plume à Flair, VICE, Le Vif ou encore Wilfried, avec une préférence pour les sujets de société et politiques. Mariée avec Clément, co-rédacteur en chef de Boulettes Magazine, elle a fondé avec lui le semestriel SIROP, décliné à Liège et Bruxelles en attendant le reste du pays.