Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Photo Pierre Hennen

Une évidente et savoureuse (boulangerie) alternative

Pierre Hennen est un jeune artisan boulanger âgé de 24 ans. Originaire de Theux, il a fondé il y a quelques mois à peine, son projet prometteur : la boulangerie l’AlternativePetit-fils de boulangers dans le métier de père en fils depuis cinq générations, Pierre est passionné par la pâtisserie et la boulangerie. Un amour du pain reçu en héritage. Féru d’image et de belles choses, il aime mettre son travail en scène et photographier avec un regard doux ses créations. Sa communication soignée lui permet de se singulariser. Entre deux étagères remplies de sacs de farine, nous sommes partis à sa rencontre.

Photo Jehanne Molle

Qu’est-ce qui t’a décidé à te lancer dans le métier de boulanger ?

Après ma rhéto, je songeais à me lancer dans la pâtisserie, mais mes parents mont conseillé de faire des études universitaires. J’ai alors rejoint HEC tout en gardant mes rêves dans un coin de ma tête. Je me disais quun jour, toutes ces connaissances pourraient me servir pour lancer ma propre petite entreprise.

J’ai étudié les sciences économiques et de gestion et j’ai obtenu un master en « management des entreprises sociales et durables », qui m’a permis d’ouvrir les yeux sur la réelle valeur ajoutée des entreprises.En dernière année, j’ai rédigé mon mémoire sur les « circuits-courts » alimentaires. Jai été amené à rencontrer des producteurs locaux et à comprendre leurs difficultés, ce qui a renforcé mes convictions et mes valeurs.

Avant de finir mon parcours, j’ai appris que j’étais allergique au gluten. Une nouvelle qui a un peu brisé mon enthousiasme, mais suite à mes voyages, à Londres et à Berlin entre autres, je me suis rendu compte qu’il était tout à fait possible de créer des choses goûteuses sans gluten. Ca m’a inspiré et motivé, d’autant plus qu’il y a aujourd’hui une réelle demande pour ces produits.

Photo de Pierre Hennen

Photo Jehanne Molle

Durant cette année, j’ai aussi eu la chance de réaliser mon stage dans une entreprise qui fabrique des macarons et des pâtisseries vegan. J’y ai ensuite travaillé comme étudiant pour finir par y occuper la place de «responsable qualité». Cela a été une super expérience professionnelle, qui m’a réellement aidé lorsque jai lancé le projet de la boulangerie.

En septembre 2018, jai été diplômé de HEC et en novembre je rentrais au VentureLab, pour accélérer mon projet et structurer mes idées. Tout est allé si vite : un ami boulanger m’a proposé de venir faire mon pain chez lui et je nai pas hésité. Je partage latelier avec lui depuis début avril. C’est comme ça qu’est née l’Alternative.

Photo Jehanne Molle

Que proposes-tu comme produits ?

Actuellement, l’Alternative propose trois sortes de pains : deux au levain et un à la levure. En moyenne, je produis septante pains par semaine.Si cela ne tenait qu’à moi, je ne travaillerais que les pains au levain. A mes yeux, ce sont les meilleurs, tant dun point de vue gustatif que nutritionnel, mais pas mal de gens ne sont pas habitués à leur petit goût suret. C’est ce goût que j’aime, surtout quand ils ont longuement fermenté.

Je propose également des pâtisseries, qui sont disponibles dans les environs de Theux. Chaque semaine, je crée de nouveaux produits, car je veux que mes clients retrouvent leur madeleine de Proust. J’élabore donc des grands classiques, tels que la tarte au citron meringuée ou encore les gosettes à la rhubarbe et j’essaye d’innover en y ajoutant ma touche personnelle.

Lire aussi : Astuces et adresses pour adopter le zéro déchets à Liège

Photo de Pierre Hennen

Photo Pierre Hennen
O
ù trouves-tu ton inspiration ?

Partout ! Lors de mes voyages, dans des livres de recettes, sur des blogs, au restaurant, en regardant des émissions de cuisine, sur Instagram, en me promenant dans la nature, … Ma tête est en ébullition permanente et lorsque je vais me coucher, je pense déjà à ce que je vais cuir le lendemain.

Tes clients sont-ils tous intolérants au gluten ?

La plupart le sont, tout comme moi, mais jai aussi des clients curieux de tester de nouveaux produits artisanaux conçus avec de bons produits bio.

Comment et où peut-on se procurer tes pains ?

Via la boutique de mon site web pour les retraits à Liège ou à Theux et chez des revendeurs qui me permettent de toucher des lieux plus éloignés. La liste des revendeurs est disponible sur le site.Les commandes se font jusquau lundi soir. Les pains sont cuits le mercredi soir et les clients peuvent venir les retirer le jeudi.

Photo Jehanne Molle

Photo Jehanne Molle

Comment organises-tu ton temps avec l’Alternative ?

Actuellement, je réalise les pâtisseries pour ma boulangerie le mardi et le mercredi, je fabrique les pains.Le jeudi et le vendredi, je travaille de 8h à minuit chez Arabelle Meirlaen pour qui je conçois des pâtisseries.Le reste du temps, je travaille sur l’élaboration de nouvelles recettes. C’est la partie que je préfère car elle est remplie de challenge.

Quel est ton rêve ?

J’en ai des centaines! Pour linstant, je rêve de tenir un petit restaurant ou un bed & breakfast 100% bio et sans gluten où tout est fait sur place. Je cuisine tous les jours pour moi alors pourquoi ne pas en faire profiter plus de monde ?

Plus d’infos sur la boulangerie l’Alternative :

Site web

Page facebook

Compte Instagram

Jusqu'en novembre 2019, la photographe Jehanne Moll a couvert pour Boulettes Magazine des thématiques qui lui sont chères, du développement durable au bien-être. Toujours avec beaucoup de douceur.