Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Utopia Seraing restaurant gastronomique Liège DR Boulettes Magazine

Utopia révolutionne la gastronomie liégeoise

Dans une ruelle que rien ne distingue du reste du dédale de Seraing haut et bas, se cache Utopia, le rêve devenu réalité d’un couple qui ose rêver d’une cuisine gastronomique accessible et conviviale, mâtinée de projets visant à insuffler une nouvelle vie dans le quartier. Un pari plus que réussi qui rappelle que de tout temps , la ville a récompensé ceux qui se montrent industrieux. 

Combien de cuisiniers passés par les fourneaux du chef français triplement étoilé Georges Blanc décident-ils ensuite d’établir leur propre établissement à Seraing? Jusqu’il y a peu, on aurait été prêt à parier que leur nombre s’élevait à 0, mais c’était sans compter le retour de Benjamin dans la ville qui l’a vu grandir et où il a emmené sa compagne Amina, porteuse à ses côtés du projet Utopia.

Soit un restaurant, pour le décrire de manière simple et immédiatement compréhensible, mais la définition laisse tout de même un goût réducteur en bouche. C’est qu’Utopia, comme son nom le laisse rêver, est bien plus que ça et a l’engagement pour ingrédient secret. D’abord, envers une consommation raisonnée : « de la fourche à la fourchette », leur credo, bien que joliment formulé, ne date pas d’hier dans le monde de la gastronomie, mais « Ben et Ami », ainsi qu’ils se présentent dans leur établissement à l’ambiance incroyablement accueillante, vivent à fond la démarche. En faisant le choix de maraîchers locaux et de producteurs adeptes de l’agriculture durable, mais aussi en s’inscrivant dans une démarche 0 déchets avec leurs produits : de l’apéro aux fonds de sauce, chaque élément des ingrédients servis ici vit plusieurs vies dans l’assiette, chacune d’autant plus délicieuse qu’elle implique de ne rien jeter. Voilà comment Benjamin et Amina font rimer consommation et raison.

Utopia Seraing restaurant gastronomique Liège DR Boulettes Magazine

Utopia Seraing restaurant gastronomique Liège DR Boulettes Magazine

Mais le jeune couple, qui a ouvert Utopia à l’été 2021 et a immédiatement connu un succès de foule, ne se contente pas de marcher dans les pas d’autres restaurateurs « ascendants bobo » (leurs mots, pas les nôtres, car en plus, ils sont drôles) avant eux. Leur utopie est aussi un projet social, qu’il s’agisse de traiter leurs jeunes stagiaires aux petits oignons, d’engager pour les seconder Arthur, un jeune du coin bien au fait des hauts et des bas de Seraing et ne demandant qu’à s’impliquer dans un nouveau projet, ou encore de mettre sur pied leur projet « Hors des Murs », un potager collectif sur le terrain en friche de l’ancienne poste sérésienne, juste à côté du resto. Un lieu que Ben et Amina voient déjà comme un espace de rencontres diversifié.

« Un espace de dialogue entre des acteurs sociaux et des gens du quartier, ouvert à toute la région de Liège, qui mettrait en contact des gens qui ne se rencontreraient pas autrement, un peu comme une tour de Babel verte ».

Rêver, c’est ce qu’il y a de plus beau, et des rêves, le jeune couple louviéro-sérésien en a plein. À commencer par celui, déjà concrétisé lui, de proposer une cuisine comme on n’en trouvait pas encore à Seraing.

Lire aussi: Magneus d’Pelotes, la table qui sublime la Wallonie

Un peu plus près des étoiles

Tellement pas que malgré une invitation cordiale à s’attabler dans leur utopie comestible dès l’ouverture de celle-ci, on a mis de longs mois à les prendre au mot. La faute à des plannings surchargés, mais aussi, peut-être inconsciemment, à la conviction aussi injuste que risible de la part de Liégeois (Liège étant certes caput mundi, mais bon pas vraiment non plus Manhattan, Berlin ou Paris) que si c’était là, ça ne pouvait pas forcément être si dingue que ça.

Erreur. Mépris impardonnable. Odieuse audace. Regret éternel d’avoir laissé passé tant de temps à s’y rendre. Parce que même si leur exquise utopie n’en est encore qu’à son commencement, la joyeuse euphorie des débuts, où les clients se laissaient tant prendre par l’ambiance qu’ils ont abîmé le diamant du tourne-disque installé en plein milieu du restaurant et où le menu changeait tous les trois jours tout au plus, a laissé place à une forme de maturité, déjà. Rien que pour le meilleur, forcément, mais face à la maîtrise dont fait preuve Benjamin en cuisine, on sait déjà qu’il ira (très) loin sans avoir besoin de quitter Seraing, et on se dit qu’on aurait aimé pouvoir se vanter d’avoir testé l’établissement dès son ouverture. La fichue fierté principautaire, toujours.

Utopia Seraing restaurant gastronomique Liège DR Boulettes Magazine

Amina, elle, vient de La Louvière, et ne s’embarrasse pas de ce genre de tracas. Au contraire : quand on lui fait remarquer, dès la deuxième entrée, dégustée comme les préparations précédentes dans une extase béate, que la cuisine de Ben est résolument gastronomique, elle confie ne pas aimer le mot.

« Parce que même si Ben cuisine à ce niveau-là, le définir ainsi est restrictif. Ça renvoie à quelque chose de guindé, d’exclusif, alors que si on propose un menu surprise, c’est justement parce qu’on a la volonté d’accueillir nos clients comme on le ferait avec des potes, en les surprenant par le contenu de leur assiette ».

Un pari réussi, en grande partie grâce à la chaleur et l’enthousiasme avec lequel Arthur et Amina règnent sur la salle, mais disons que niveau préparations, en guise de petit bolo des familles, c’est plutôt comme si les potes en question étaient passés par chez Georges Blanc, donc, mais aussi à Tignes, chez Jean-Michel Bouvier, ou encore à Paris, chez Taillevent. Tu la sens, la pluie d’étoiles dans ta vie, Kévin ?

Du rêve à la réalité

Ici, en tout cas, l’approche haut-de-vol de la cuisine étoilée acquise par Benjamin lors de son apprentissage se goûte à chaque bouchée, même si notre couple d’utopistes a eu le bon goût de ne garder que le meilleur de la gastronomie et de faire le reste à sa sauce. Soit en ouvrant l’établissement aux humains et à leurs fidèles canidés (« tout le monde est le bienvenu ici »), mais aussi en adoptant une formule unique où on choisit le nombre de services et où le chef se charge du reste sur base d’une carte renouvelée une fois par mois, et surtout, en optant pour une approche conviviale à souhait, qui voit chaque plat et entrée servi au coeur de la table avec autant d’assiettes individuelles qu’il y a de convives.

Menu Utopia Seraing restaurant gastronomique Liège DR Boulettes Magazine

Utopia Seraing restaurant gastronomique Liège DR Boulettes Magazine

Une approche « comme à la maison » qui se révèle incroyablement romantique en tête-à-tête. Un effet voulu par Amina et Ben, lequel souligne en souriant « bien aimer la notion de partage. Les gens sont obligés de servir l’autre en premier, et puis ça évite de se jeter sur son assiette ». Une mesure nécessaire, tant chacune de celles qui sortent de la cuisine est un enchantement pour les papilles. Lors de notre visite nous ont ainsi été servis, entre autres délices, d’incroyables mini carottes cuites jusqu’à être presque confites et rafraîchies par la délicate aigreur d’une crème au yaourt; des foies de lotte préparés comme le serait celui d’un canard et nappés d’une béarnaise touchant au sublime et de grains de grenade; une raviole de coucou de Malines incroyablement gourmande dont on a saucé chaque goutte de jus de veau avec l’excellent pain artisanal servi à table et, en apothéose, des ris de veau cuits à la perfection et accompagnées d’une anguille marinée dont on n’aurait su dire s’il s’agissait de lard, d’une préparation imaginée par Jiro Ono lui-même ou de ce que l’on mange en Ambroisie, peut-être.

Vous savez comme même aux meilleures tables, le soufflé a quelque peu tendance à retomber entre les entrées et le plat, les premières étant un régal d’inventivité tandis que ce dernier est souvent plus conservateur, voire même parfois carrément chiant pour les papilles ? Chez Utopia, c’est un peu comme si une farandole d’entrées géantes s’invitait à table pour mieux amuser la bouche de celles et ceux qui ont le privilège d’y être installés.

Utopia Seraing restaurant gastronomique Liège DR Boulettes Magazine

On l’aura compris : la séduction a été complète. D’autant qu’à 69€ le menu 7 services (la formule commence dès 4 services, proposés à 39€, chaque service coûtant 10€ et ceux-ci pouvant être étendus au-delà de 7 « si gourmand »), cela faisait longtemps qu’il ne nous avait pas été donné de savourer un rapport qualité-prix aussi exceptionnel à Liège. Si la cuisine est époustouflante, elle s’accompagne également d’une carte des boissons enivrante, qu’il s’agisse des cocktails maison dont le Signature, délicieusement acidulé avec son mélange de gin, yuzu et saké japonais, ou de la carte des vins, sélectionnés avec soin par le couple qui avoue une préférence pour les vins natures, sans s’y limiter pour autant. C’est suffisamment rare pour être mentionné : ici, les personnes qui font le choix du sans alcool sont à la fête aussi, entre Fritz Kola et Club Maté tout droits venus de Berlin et infusions fruitées faites maison par Amina, qui imagine notamment une exquise concoction concombre-lime, et laisse également parler sa créativité au moment des infusions post-prandiales.

Utopia Seraing restaurant gastronomique Liège DR Boulettes Magazine

Utopia Seraing restaurant gastronomique Liège DR Boulettes Magazine

En répondant à l’invitation de Benjamin et Amina, on ne savait pas trop à quoi s’attendre, mais certainement pas à ça. Soit un coup de foudre gustatif, du genre qui fait qu’à peine la porte du restaurant fermé on planifie déjà la prochaine visite. Et on n’est pas les seuls dans le cas: lors de notre tête-à-tête chez Utopia, les trois tables qui nous entouraient étaient occupés par des clients déjà devenus des habitués. Comme on les comprend. À la question d’Arthur, qui nous demandait une fois la généreuse planche de fromage et le crapuleux brownie relevé d’agrumes servis, ce qu’on avait préféré, on n’a pu que répondre que c’était impossible de choisir. Un problème qu’on aimerait rencontrer plus souvent quand on dîne au restaurant, et qu’on se réjouit déjà d’affronter lors de notre prochaine visite chez Utopia.

Utopia

Rue Chapuis 40, 4100 Seraing / 04 272 09 06

MA-ME 19-22 – JE-SA 19-22.30

Facebook / Instagram 

Chargée de la rubrique "La Semaine" du Vif Weekend, Kathleen prête également sa plume à Flair, VICE, Le Vif ou encore Wilfried, avec une préférence pour les sujets de société et politiques. Mariée avec Clément, co-rédacteur en chef de Boulettes Magazine, elle a fondé avec lui le semestriel SIROP, décliné à Liège et Bruxelles en attendant le reste du pays.