Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
mariole - insultes wallon - liège

10 insultes qu’on n’entend jamais qu’à Liège

Frondeur, farceur et un peu rebelle, le Liégeois a le verbe haut, surtout quand il s’exprime en patois local, la preuve avec ces 10 insultes qu’on n’entend jamais qu’à Liège et qui n’en sont que plus savoureuses.

1 ) « Restèye »

Curieusement, bien qu’en wallon dans le texte, le terme veuille dire « resté », il est utilisé comme une manière polie et quelque peu désuète de dire « tais toi » ou « arrête ».

via GIPHY

2) « Kène des couilles »

Telle une sorte de cri de ralliement des barakis, « kène des couilles » ou plus poliment « quelles fables » est utilisé bruyamment, souvent avant ou après un éclat de rire gras, pour indiquer qu’on ne croit pas un mot de ce que son interlocuteur vient de raconter.

via GIPHY

3) « Poronne »

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il ne s’agit pas ici de la femme du poireau mais bien d’une idiote.

via GIPHY

4) « Brave »

Bien que chez nos cousins namurois, le terme soit utilisé pour désigner quelqu’un de gentil, à Liège, il est tout sauf une preuve de gentillesse. Ne vous laissez pas avoir par le ton faussement sympathique de ceux qui l’emploient: dire de quelqu’un qu’il est brave revient à dire qu’il est un peu simplet. Mais nin mèchin.

via GIPHY

5) « Bouffonne »

Certes, Liège n’a pas le monopole, mais c’est à la manière tout à fait particulière de le prononcer (boufehn) que l’on reconnaît l’ardeur de l’insulte.

via GIPHY

6) « Ewaré »

Vague cousin du brave, à la différence près que chez celui ci, la lenteur mentale est plus marquée, d’où « l’égarement ».

via GIPHY

7) « Flamin »

Fort peu politiquement correcte, particulièrement prisée des Liégeois(e)s né(e)s avant 1960. Se dit aussi bien de quelqu’un de maladroit que de quelqu’un d’un peu bête, et s’applique tout particulièrement à quelqu’un de mal habillé ou « habillé comme un flamin ».

via GIPHY

8) « Mariole »

Est-il insulte plus liégeoise, et surtout, qui provoque quasi à chaque fois un éclat de rire de la part de ceux qui l’entendent? Probablement que non. Et si vous prétendez le contraire, c’est que vous êtes un mariole.

via GIPHY

9) « Flairant »

Se dit de quelqu’un qui sent mauvais, et de manière générale, dont l’hygiène laisse à désirer.

via GIPHY

10) « Baraki »

Certes, le terme a fait des émules, et on l’entend un peu partout en Wallonie aujourd’hui, mais il ne faudrait pas en oublier ses véritables origines pour autant. Au nom du pékèt, de Tchantchès et des barakis, amen.

via GIPHY

Plus de Liègitude:

Boulettes Magazine, c'est une publication en ligne faite par et pour des Liégeois, avec l'envie de mettre en avant toutes les initiatives qui rendent la Cité si ardente... et parfois aussi souffler sur ses flammes quand c'est nécessaire :)