Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Manies du Carré - Unsplash - Courtney Cook

10 manies du Carré qui prouvent que vous vieillissez

Aaaah le Carré. Sa musique assourdissante, sa douce odeur de bière, vomi et urine, ses bars qui nous ont vu grandir. Vieillir aussi, même, ainsi que le prouvent ces 10 manies qui trahissent le poids des années. Navrés de vous l’apprendre, mais ce n’est pas le Carré qui ne tourne plus rond, c’est vous. 

Avant

1) Vous proposez un « petit verre à l’Esca » dans votre conversation groupée

Sauf que l’Esca est mort en même temps que les derniers relents de votre jeunesse.

 

2) Vous donnez rendez-vous à vos potes à 19.30 dans le Carré

Arriver en soirée passé 22h? Mais enfin, vous ne tiendrez jamais éveillé.e jusque là!

 

3) Vous choisissez votre tenue en fonction du confort et non du style

Des talons sur les pavés du Carré? Non merci, vous n’êtes pas venue pour souffrir.

 

Pendant

4) Vous évitez certains bars

Motif qui ne trompe pas? « Y’a que des jeunes ici ».

 

5) La musique est « pourrie »

Marrant, peu importe le bar, « le DJ est super nul, il ne passe que des chansons obscures ». Ou bien est-ce simplement que les tubes de quand vous étiez « Jeune et Con » sont retournés dans l’obscurité?

 

6) Vous buvez avec sagesse

Pas avec modération, non, mais bien en alternant alcool et eau parce que vous avez subi trop de cuites douloureuses pour encore vous faire avoir.

 

7) Vos commandes ont changé

Adieu, tournée de blancs-Co, bonjour, bouteille de vin à partager. Enfin, si tant est que vous arriviez à trouver un bar du Carré qui en sert.

 

8) Vous zappez le petit Cali de fin soirée.

Aka la meilleure partie de toute sortie dans le Carré. « Non mais tu sais, c’est une fausse bonne idée de croire que manger gras après avoir bu te sauvera, en vrai tu n’en seras que plus barbouillé. Ce qu’il te faut, c’est manger une bonne banane pour faire le plein de potassium ».

 

Après

9) Votre moyen de locomotion n’est plus le même

Ca fait bien longtemps que le kot vers lequel vous rentriez à pied, le coeur vaillant et la démarche tanguante, a été remplacé par une maisonette Thomas & Piron en périphérie de Liège. Du coup, quelqu’un doit Bober. Pas grave, « sans alcool, la fête est plus folle » paraît.

 

10) Vous payez votre gueule de bois pendant trois jours

D’ailleurs, vous jurez que « cette fois c’était la dernière ». Enfin, jusqu’à la prochaine: y’a pas d’âge pour aller dans le Carré.

 

Lire aussi: 

Journaliste politique, lifestyle et société pour Flair Belgique, Kathleen écrit également pour Le Vif, VICE ou encore Wilfried, et partage sa vie ainsi que la gestion de Boulettes Magazine avec Clem, son fiancé et co-rédacteur en chef. Passionnée de lecture et d'écriture depuis son plus jeune âge, cette Liégeoise au tempérament voyageur a fondé Boulettes Magazine en 2015 avec sa meilleure amie, Juliette Salme.