Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
12 auteurs liégeois - Unsplash - Thought Catalog

12 auteurs liégeois contemporains à (re)découvrir

Si pour le milieu littéraire, la Cité ardente est indissociable de Georges Simenon, ce ne sont pourtant pas les auteurs liégeois qui manquent, et ils ne s’illustrent pas uniquement dans le domaine du policier, loin de là. Poésie, romantisme, littérature jeunesse: sous les pavés, les pages. 

Le plus prolifique: Luc Baba

Auteur d’une quinzaine de romans, mais aussi de pièces de théâtre, de nouvelles, de chansons ainsi que de poésie, le Liégeois dont le roman a été publié il y a près de 20 ans semble virtuellement ne jamais s’arrêter d’écrire… Pour le plus grand plaisir des amateurs de l’oeuvre de celui qui a également publié trois biographies dédiées aux enfants et consacrées à Charlie Chaplin (2013), et Léo Ferré (2017) et Jacques Brel (2012). De ce dernier, il disait que « c’est un garçon qui s’est révolté en écrivant des chansons », et il est difficile de ne pas voir le parallèle avec Baba himself, l’auteur et comédien à ses heures ayant notamment signé « Mon ami Paco » (2011),  un ouvrage condamnant les centres fermés, illustré par Marion Dionnet.

Les auteurs liégeois les plus poétiques: Alexis Alvarez & Karel Logist

D’un côté, Alexis Alvarez, professeur, musicien, chanteur (on le retrouve notamment dans le groupe Fastlane Candies), journaliste à ses heures perdues et auteur, aussi, de recueils de poésie décalés, qui confie deux rêves pour l’évolution de sa carrière: donner un concert dans un musée, par exemple avec un Véronèse en toile de fond, et être publié par une maison d’édition française.

De l’autre, Karel Logist, poètes en volutes, au croisement de l’introspection et du chant, qui utilise l’écriture comme exutoire et se pique de rédiger « de petites fables amusées et non moralisatrices », sa prose ayant été récompensée de nombreux prix et résidences d’auteur. Au coeur, deux poètes aux styles différents mais complémentaires, d’ardents troubadours qui raviront les adeptes de poésie et réconcilieront les détracteurs du genre grâce à leurs rimes intelligentes.

Les auteurs liégeois les plus haletants: Nicolas Ancion & Patrick Philippart

Dans une autre vie, Patrick Philippart s’appelait Charles Ledent, et faisait vivre le coeur battant du commerce liégeois dans les pages de La Meuse, mais après une retraite bien méritée, il a choisi de se consacrer pleinement à son alter ego, Patrick Philippart, et aux enquêtes effrénées qu’il fait vivre à son héros Dimitri Boizot dans la région liégeoise et ailleurs. Un véritable succès de foule, Charles alias Patrick ayant d’abord autoédité ses romans en ligne, avant d’attirer l’attention d’une maison d’édition grâce au nombre de commandes de ses romans.

Nicolas Ancion, lui, bénéficie aussi d’un succès mérité pour ses romans policiers bien ficelés, ce fils de marionnettistes au sens du spectacle ancré dans le sang n’hésitant pas lors de la Foire du Livre de s’y faire enfermer pendant 24h pour écrire un polar en direct, avec manuscrit consultable en temps réel en ligne. Son recueil de nouvelles, « Nous sommes tous des playmobiles », se déroule dans le plat pays qui est le nôtre et y démontre en 10 histoires à quel point le quotidien peut changer du jour au lendemain. D’actualité…

La plus envoûtante: Aurélie William Levaux

Broderies punk, illustrations faussement naïves, textes engagés, grossièreté sublimée: Aurélie William Levaux est la digne héritière spirituelle de Cookie Mueller et Niki de Saint Phalle et livre une critique de son époque haute en couleurs, et le verbe haut s’il vous plaît. Ses albums, qui mêlent reproductions de broderies, dessins et textes se collectionnent comme autant d’oeuvres d’art accessibles et remettent en question le couple, les liens familiaux ou encore la société de consommation actuelle. À lire sans modération.

Lire aussi: La liste des boîtes à livres en région liégeoise

12 auteurs liégeois à redécouvrir - Montage Boulettes Magazine

La plus tendre: Sophie Francis

« Il portait un pull rouge », son premier roman, se savoure comme un bonbon acidulé qu’on laisserait fondre sans se presser, et cette passion adolescente sur fond de Cité ardente se lit d’une traite, les quelques balbutiements inhérents à un premier roman ne faisant finalement qu’ajouter à ce premier ouvrage plein de tendresse.

La plus fascinante: Vinciane Despret

Figure incontournable de l’ULiège, la philosophe des sciences Vinciane Despret a été élevée au rang de Chevalier du Mérite wallon en 2015, mais n’a certainement pas attendu cette distinction prestigieuse pour s’illustrer dans le domaine littéraire, avec des ouvrages passionnants directement inspirés de ses recherches. Dans son dernier livre, « Habiter en oiseau », elle menait ainsi l’enquête auprès d’ornithologues pour tenter de comprendre ce que  serait un territoire du point de vue des animaux, tandis que dans « Chiens, chats… Pourquoi tant d’amour », elle (s’)interrogeait sur ce que nous apprend le comportement animal sur nous-mêmes. Des questionnements fascinants auxquels elle apporte des réponses parfois inattendues.

Le plus cérébral: Steven Laureys

Certes né en Flandre, Steven Laureys a réalisé sa carrière professionnelle et les avancées qui lui ont valu une renommée mondiale à Liège, où il est chercheur à l’université, mais où il a aussi choisi de s’établir. Reconnaissance suprême pour un auteur belge, c’est la maison d’édition française Odile Jacob qui a publié dans la langue de Molière ses deux ouvrages dédiés au cerveau, l’un analysant les états limites de conscience et l’autre, les bienfaits de la méditation, deux best-sellers qui contribuent au prestige du scientifique que la communauté internationale nous envie.

Lire aussi: 6 Liégeois confinés en solo se confient sur leur quotidien

12 auteurs liégeois à redécouvrir - Montage Boulettes Magazine

Le plus prometteur: Antoine Wauters

Auteur de 6 romans et récits, 5 recueils de poésie et 3 scénarios, Antoine Wauters a notamment vu son « Césarine de Nuit » lu dans divers festivals par Isabelle Nanty, tandis que « Préjudice », le long métrage d’Antoine Cuypers qu’il a co-signé, a réuni à l’écran Arno et Nathalie Baye, rien que ça. Et comme si ça ne suffisait pas, Marianne l’a adoubé « révélation littéraire belge de ces dernières années ». Son deuxième roman, « Pense aux pierres sous tes pas », aborde avec un savant mélange de dureté et de délicatesse l’enfance complexe de jumeaux hétérozygotes dans des terres reculées.

La plus percutante: Lisette Lombé

Artiste pluridisciplinaire principalement connue pour ses talents de slameuse, Lisette Lombé a enseigné durant une dizaine d’années avant de décider de combler son envie de transmission en se consacrant à l’art. Via le slam, donc, mais aussi par le biais de poésie engagée, son oeuvre faisant écho aux thématiques qui lui sont chères, de l’émancipation des femmes à l’afroféminisme.

La plus primée: Caroline Lamarche

C’est « Nous sommes à la lisière », de la Liégeoise Caroline Lamarche, qui a remporté le prestigieux Goncourt en 2019, catégorie Nouvelle. Et il ne s’agit-là que d’une des récompenses de celle qui a également remporté le Prix RFI de la nouvelle 1994, Prix de la Fureur de Lire 1994, Prix Franz de Wever 1996, Prix Rossel 1996, prix SACD au Festival Phonurgia Nova 2003 ainsi que le Prix triennal de la Fédération Wallonie-Bruxelles, entre autres. Auteure d’une vingtaine de romans, poèmes et nouvelles, son dernier ouvrage, primé par le jury du Goncourt,  nous place à la lisière de deux mondes, là où se croisent humains en déroute et animaux semi-sauvages. Chacun tente de rejoindre l’autre, mais l’on ne sait qui, de la bête ou de l’humain, est en quête de protection. Une lecture qui prend un écho particulier en ce printemps bousculé…

12 auteurs liégeois à redécouvrir - Montage Boulettes Magazine

Et 4 autres auteurs liégeois à redécouvrir:

  • Madeleine Bourdouxhe
     Secrétaire perpétuelle de la Libre Académie de Belgique jusqu’à sa mort en 1996, cette diplômée en philosophie a écrit de nombreux romans dont « La femme de Gilles », ouvrage sur la jalousie et l’amour absolu qui mène à l’oubli de soi qui a notamment été applaudi par Simone de Beauvoir à l’époque. En pleine deuxième guerre mondiale, elle a refusé de céder son roman « À la recherche de Marie » à une maison d’édition contrôlée par les Nazis.Auteurs liégeois - Boulettes Magazine
  • Alexis Curvers
    Un temps professeur de rhétorique à Alexandrie, Alexis Curvers revient rapidement dans sa ville natale et y épouse Marie Delcourt, qui lui a donné cours à l’Université de Liège. Son article « De l’objection de conscience », publié en 1933, lui vaudra d’être exclus de l’enseignement, et il se consacrera ensuite pleinement à sa passion pour l’écriture, publiant notamment le roman à succès « Tempo di Roma » (Robert Laffont), qui sera adapté au cinéma avec Charles Aznavour dans le rôle principal.
    Auteurs liégeois - Boulettes Magazine
  • Jean Jour
    Le journaliste et écrivain a passé sa vie à l’ombre de l’église Saint-Pholien qui l’a vu naître, et a tiré de ce bouillonnant quartier populaire l’inspiration pour de nombreux écrits. Son roman en trois tomes, « Un gamin d’Outremeuse », lui a notamment rendu hommage, et il est également l’auteur de nombreux ouvrages dédiés à Liège, qu’il s’agisse de s’intéresser à l’histoire du passage Lemonnier ou aux recoins insolites de la ville, qu’il met en avant dès les années 70 dans « Liège en flânant » et « Liège insolite ».
    Auteurs liégeois - Boulettes Magazine
  • Georges Simenon
    Plus de 30 ans après sa mort, il reste impensable de ne pas inclure Georges Simenon et son commissaire Maigret dans un palmarès des auteurs liégeois. Ses romans à succès ont planté Liège fermement dans le paysage littéraire francophone, et aujourd’hui encore, nombre d’auteurs contemporains avouent s’inspirer de sa plume acérée. Après tout, André Gide ne disait-il pas de lui que « Simenon est un romancier de génie et le plus vraiment romancier que nous ayons dans notre littérature d’aujourd’hui »?
    Auteurs liégeois - Boulettes Magazine

 

 

Journaliste politique, lifestyle et société pour Flair Belgique, Kathleen écrit également pour Le Vif, VICE ou encore Wilfried, et partage sa vie ainsi que la gestion de Boulettes Magazine avec Clem, son fiancé et co-rédacteur en chef. Passionnée de lecture et d'écriture depuis son plus jeune âge, cette Liégeoise au tempérament voyageur a fondé Boulettes Magazine en 2015 avec sa meilleure amie, Juliette Salme.