Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
90s Unsplash Jackson Jost

20 rites de passage pour tous les Liégeois nés entre ’85 et ’95

Quel enfant des 90s a pu oublier les virées pour trouver des vêtements « grunge » chez Cactus, les séances de cinéma Galerie Opéra ou encore la course folle pour s’assurer d’avoir la table nichée à l’étage du Fief de l’Orge? Entre bons et moins bons souvenirs, retour sur les rites de passage incontournables pour tous les Liégeois et Liégeoises des 90s. Avertissement: si vous êtes né.e entre le début des années 80 et la fin des années 90, cette liste risque de vous filer une grosse bouffée de nostalgie. 

Liège Unsplash Taton Moïse

1. Acheter des CD et des places de concert chez Caroline Music

De préférence « Jours étranges » de Saez, à ranger aussitôt dans votre sac à bandoulière effet militaire.

via GIPHY

2. Faire le plein de farces et attrapes chez Halleux

Les propriétaires étaient peu commodes, mais leur assortiment magique valait le détour, à commencer par les fausses cigarettes dont vous pensiez qu’elles vous donnaient une allure folle avec le petit duvet qui commençait à orner votre lèvre. Un rebelle, un vrai.

via GIPHY

3. Eviter soigneusement la ruelle des Bénédictines

Passer rue Saint-Gilles, oui, mais certainement pas prendre le raccourci par la ruelle sous peine de se faire racketter ou tabasser ou PIRE (on n’a jamais osé demander ce que le « pire » impliquait).

via GIPHY

4. Acheter des peluches de sac à dos chez EXPO

Un Eastpak sans gribouillages à l’indélébile ni peluche qui pendouillait à la tirette, c’était comme une soirée passée sans faire de PL (et ouais, « les PL ») à quelqu’un: tragiquement inutile.

via GIPHY

5. Zoner au skatepark à l’étage de Picadilly, Galerie Gérardrie

Plus.cool.tu.meurs.

via GIPHY

6. Aller au cinéma Galerie Opéra

Infiniment supérieur au Palace, simplement parce qu’il fallait monter une volée d’escaliers pour y accéder.

via GIPHY

7. Faire des tours de poney sur la foire

Oui, c’est cruel et oui c’est tant mieux que la Foire leur ait fait ses adieux. Mais tout de même, avant d’être un ado des années 2000, chaque enfant des années 90 a assis son cul sur un poney très mignon mais qui ne sentait pas très bon et qui avançait à du 2 à l’heure. 2 centimètres à l’heure.

via GIPHY

8. Faire la fête à la Soundstation

En soirée, mais aussi à des concerts de feudeDieu, dont notamment Digitalism, excusez du peu.

via GIPHY

9. Avoir peur du sourire de l’ange

Même si tout le monde vous disait que c’était une rumeur (on ne parlait pas encore de « fake news » à l’époque), vous serriez les dents quand même.

via GIPHY

10. Boire la tasse à la Sauvenière ou à l’Evêché

Quel effet ça fait de baigner dans du chlore glacé et non dilué? Seuls les vrais savent.

via GIPHY

11. Acheter des vêtements chez Cactus

Des vêtements qui n’avaient de grunge que le nom, et rien de l’allure de Kurt Cobain, avec une grosse préférence pour les pantalons larges troués et salis sur toute la longueur de la jambe. L’élégance.

via GIPHY

12. Squatter la table à l’étage du Fief de l’Orge

LA table.

via GIPHY

13. Caresser les animaux chez Humblet

Avec le recul et des yeux d’adulte, c’était odieux de mettre des chiots dans des cages vitrées comme des bêtes de foire, sans parler de tous les rongeurs exposés aux caresses, mais ils étaient tous TELLEMENT SUBLIMES.

via GIPHY

14. Enchaîner les parties chez Console Land

En réseau et sans internet. Magie.

via GIPHY

15. Faire le plein de cartes à jouer chez Grumph

via GIPHY

16. Se faire piercer le nombril/la langue/l’arcade chez Steve

Se persuader, contre l’avis parental, que NON, on ne s’en lasserait jamais. Avoir aujourd’hui un trou sans bijou depuis des années et un trou de la même taille dans l’ego aussi. OUI MAMAN TU AVAIS RAISON.

via GIPHY

17. Acheter les clopes à l’unité chez le Paki

Quelle vie quand même.

via GIPHY

18. Boire des cerf-volants à l’Esca

S’envoler trèèèès haut, et puis retomber la tête dans la cuvette. Splotch.

via GIPHY

19. Faire une razzia de sandwiches en triangle chez Marks&Spencer

Car oui, pendant une brève mais merveilleuse période, Marks&Spencer s’est installé à Liège et on n’a jamais arrêté de pleurer son départ.

via GIPHY

20. Prendre un sac de chez Upstairs/Duck/Ariel comme sac de cours

Les Eastpak avec des peluches dessus, c’était so 2002. Un peu comme toute cette liste au fond, et puis cette nostalgie qui nous étreint là, dingue.

via GIPHY

Plus de listes? 

Photo de couverture: Unsplash / Jackson Jost – Photo de la Foire: Unsplash / Taton Moïse

Chargée de la rubrique "La Semaine" du Vif Weekend, Kathleen prête également sa plume à Flair, VICE, Le Vif ou Wilfried, avec une préférence pour les sujets de société et politiques. Elle partage sa vie ainsi que la gestion de Boulettes Magazine avec Clem, son fiancé et co-rédacteur en chef. Passionnée de lecture et d'écriture depuis son plus jeune âge, cette Liégeoise au tempérament voyageur a fondé Boulettes Magazine en 2015.