Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Imprévu

Imprévu, le prêt-à-porter liégeois qui sort de l’ordinaire

Coupes impeccables, matières précieuses et prix doux, Imprévu, c’est la BFF de notre dressing, le genre de marque où on trouve toujours une pièce unique et chic. Et le plus beau, c’est que cette ligne de prêt-à-porter est made in Liège ! 

A l’origine du projet, Justine God, une Liégeoise comme on les aime, pétillante, pleine d’idées, et avec la détermination nécessaire pour les réaliser. Ou comment suivre un cursus classique à HEC avant de décider de suivre sa passion pour la mode et se retrouver quelques années plus tard à la tête de son propre label.

J’ai étudié la gestion à HEC avec une option en orientation marketing, et à la fin de mes études, j’ai fait une année supplémentaire à HEC Entrepreneurs. Déjà à l’époque, j’avais envie de créer mon propre projet, mais je ne m’en sentais pas capable à l’époque, je manquais d’expérience.

Un manque auquel Justine choisit de remédier en passant par la case entreprise.

J’ai eu l’opportunité de devenir acheteuse pour un grand groupe textile, autrement dit, être payée pour acheter des fringues. C’était dingue ! En plus, pour moi, c’était une vraie aubaine parce que j’avais toujours rêvé de travailler dans la mode, mais comme ça me semblait inaccessible, je n’avais même pas pensé à tenter des études de stylisme.

Et pourtant, chassez le naturel et il revient sous la forme d’une évolution professionnelle.

J’ai gravi les échelons jusqu’à devenir directrice d’achat, et quand mon boss a eu envie de développer une marque propre au groupe, il m’a mise sur le coup. J’ai adoré apprendre les ficelles du développement de produit et pouvoir développer un réseau d’ateliers de production. Et ça m’a donné envie de lancer mon propre projet !

Une envie partie d’un constat qu’on s’est toutes déjà faites : quand Justine parle de la frustration qu’elle ressentait dans la grande distribution, on la comprend. « Je trouvais qu’il manquait toujours un petit truc, ou je n’étais pas fan des méthodes de production, ou bien les prix étaient carrément inaccessibles« . La solution : lancer sa propre marque qui propose des pièces impeccablement coupées, élégantes et originales, produites entièrement en Europe et mises en vente à prix doux. Imprévu était née. Et juste avant elle, la fille de Justine, Elisa. « J’ai démissionné en février 2016, en juillet je partais en Italie pour préparer ma première collection et je suis tombée enceinte en novembre« . Pas de quoi arrêter cette pile électrique, qui cache une volonté de fer derrière une silhouette menue et un sourire contagieux. 

Je sors 6 capsules par an, 3 par saison, et c’est moi qui dessine tous modèles. 



Des capsules d’une vingtaine de pièces, vendues dans 70 boutiques réparties en Belgique, en France et aux Pays-Bas. Pas question pour Justine en effet de passer à la vente en ligne : pour elle, la vente physique est le moyen parfait de recueillir les remarques de ses clientes et d’adapter ses collections en fonction. Ainsi que l’explique Justine, « j‘essaie de créer des vêtements faciles à porter dont on ne se lasse pas trop vite, avec toujours un petit détail qui donne un coup de fouet« . Soit une couture délicatement pailletée sur un pantalon cigarette, ou des poignets noués sur une blouse faussement sage. Et au-delà de l’aspect esthétique, absolument aucun détail n’est laissé au hasard, Justine faisant doubler ses hauts pailletés afin d’éviter qu’ils ne grattent et étant extrêmement exigeante dans le choix des matières. S’il faudra patienter jusqu’à la capsule de février pour pouvoir s’offrir sa merveille de jupe plissé soleil en résille métallisée qui alterne entre le rose et le doré au gré des mouvements et qu’on se voit déjà porter tout l’été, dès la fin janvier, on craque pour la capsule inspirée de la marine imaginée par Justine. 


Du marine, forcément, du rouge et puis un imprimé panthère pour pimenter le tout, avec des pièces qui vont de la robe faussement basique au bomber ultra désirable. A voir Justine combiner plusieurs tenues avec chaque pièce, on se dit que sa marque est décidément vraiment bien pensée. Et carrément désirable. Et qu’en plus, Justine est adorable. 
Et God, qu’on est fières d’être Liégeoises. 

Psst ! Pour découvrir les merveilles signées Imprévu à Liège, détour par chez Collector ou Heure Blanche, et sinon, la page Facebook de la marque est par ici. 



Chargée de la rubrique "La Semaine" du Vif Weekend, Kathleen prête également sa plume à Flair, VICE, Le Vif ou encore Wilfried, avec une préférence pour les sujets de société et politiques. Mariée avec Clément, co-rédacteur en chef de Boulettes Magazine, elle a fondé avec lui le semestriel SIROP, décliné à Liège et Bruxelles en attendant le reste du pays.