Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Cinéma Grignoux DR Boulettes Magazine Liège Unsplash

10 scénarios qui nous manquent aux Grignoux

Peut-être que la culture c’est comme la confiture et que moins on en a, plus on l’étale, mais ce qui est certain c’est que pandémie oblige, la tartine à un goût amer après de longs mois sans les Grignoux. Tant et si bien qu’on en est à se faire des films et que ces 10 scénarios tournent en boucle dans notre tête. 

Manque des salles, nostalgie sale: 10 scénarios qu’on a (super, super) hâte de rejouer dès que les Grignoux seront rouverts.

1.  Eplucher le journal

Et le laisser nonchalamment traîner. Plus qu’un simple cinéma, les Grignoux offrent une véritable expérience multimédia et le plaisir commence dès la lecture de la gazette du cinéma, où les descriptions donnent envie d’aller voir tous les films.

Oui, même ce documentaire d’art et d’essai iranien de deux heures en persan sous-titré.

via GIPHY

2. Mater les bandes-annonces

Qui dit meilleure sélection de films Wallonie dit aussi, forcément, bandes-annonces immanquables. Que celui ou celle qui n’a jamais frôlé l’infar’ en réalisant qu’il/elle était à la bourre et sur le point de les louper nous jette le premier ticket pour la salle jaune.

via GIPHY

3. Sneaker de la bouffe dans la salle

« ‘Grignoux’, du wallon ‘grincheux’, désigne un esprit frappeur ayant les miettes en horreur et étant prêt à tout pour les éviter sur ses fauteuils en velours ».

Blague à part, rien que pour le frisson de se prendre pour James Bond avant chaque séance, les Grignoux ont meilleur goût que n’importe quelle bouchée de popcorn. Qui est toujours trop sèche, de toute.

via GIPHY

4. … et voir ce que les autres ont amené comme contrebande

Non parce que le popcorn rabougri, c’est sympa, mais où d’autre peut-on mater un film avec, deux rangs devant, quelqu’un qui déballe ses tartines de boudin blanc sneakées dans une serviette pour éviter le crissement du papier? OÙ?!?

via GIPHY

5. Epier les spectateurs

Les réunions de famille ou de promo, c’est pas mal, mais aller aux Grignoux est plus efficace. À coup sûr, à chaque séance, vous croisez au moins un.e ex, un.e collègue et un.e prof que vous avez eu.e en primaires ou en humanité.

Bon point: vu qu’il fait noir, si nécessaire, vous pouvez sans souci les éviter.

via GIPHY

6. Monter les marches

Réalistiquement, vous ne monterez jamais celles de Cannes, mais vous pouvez monter celles du Sauvenière et c’est bien aussi. Souffle court, fessiers activés: l’expérience marie séance de sport et de ciné. Tout gagné.

via GIPHY

7. Mater les affiches

Pendant XXL de la gazette, elles offrent la distraction parfaite en attendant le début de la séance – et l’excuse idéale pour déjà planifier la prochaine.

via GIPHY

8. Siroter le verre de débrief’ au Sauvenière

Regarder un film affalé.e dans son canap’ en training <<<<<<<<<<<< aller aux Grignoux et passer au moins aussi longtemps que le film à le débriefer autour d’une mousse ou d’un jus bio à la brasserie Sauvenière.

via GIPHY

9. Voir les lumières s’éteindre…

Chaque fois, le même frisson au moment de s’enfoncer confortablement dans son fauteuil et de se laisser emporter pendant une ou deux heures.

via GIPHY

10… et laisser la nostalgie nous éteindre

Tout qui a grandi à Liège a mille souvenirs aux Grignoux, qu’il s’agisse des dessins animés pour enfants projetés en période de fêtes et vus avec les (grands-)parents ou des films « société » matés avec toute la classe en humanités, sans compter les premiers rendez-vous, les rencontres fortuites, les films qui ont changé la vie.

Rendez-nous les Grignoux putain, on n’en peut plus de ce scénario catastrophe.

via GIPHY

Lire aussi: 

 

 

Chargée de la rubrique "La Semaine" du Vif Weekend, Kathleen prête également sa plume à Flair, VICE, Le Vif ou encore Wilfried, avec une préférence pour les sujets de société et politiques. Mariée avec Clément, co-rédacteur en chef de Boulettes Magazine, elle a fondé avec lui le semestriel SIROP, décliné à Liège et Bruxelles en attendant le reste du pays.