Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Au Moriane

Au Moriane, le resto gastronomique que Liège attendait

C’est En Neuvice, dans la maison classée qui porte son nom, que s’est récemment installé Au Moriane. Une table généreuse et gourmande, gastronomique et accessible, et comme souvent à Liège, une délicieuse histoire en ingrédient secret. 

Celle de Sébastien Lambert-Carabin, 35 ans, parti à Londres y officier en cuisine, avant que l’envie d’offrir une meilleure qualité de vie à sa fille ne le ramène à Liège. Ici, dans un bâtiment qui appartient en partie à son beau-père, et avec le soutien de son frère, Quentin, en salle, il a choisi de planter ses racines, et de faire pousser En Neuvice le restaurant qui manquait depuis longtemps à Liège. Une ville gourmande et épicurienne, certes, mais aussi incroyablement complexe: fière comme seule peut l’être une Principauté, mais fondamentalement sociale et solidaire, aimant le beau mais aussi l’engagé, désirant l’éclat, mais surtout, qu’il soit accessible à tous. Autant de contrastes qui peuvent sembler difficiles à digérer, mais dont Sébastien s’est inspiré pour créer une table aussi dépaysante qu’elle est fondamentalement liégeoise.

Au Moriane

Au Moriane

Echappée gustative Au Moriane

Dans son cadre, d’abord, mariage réussi d’une ancienne maison mosane, érigée en 1693 et ainsi nommée pour le profil de Maure qui orne sa façade, et d’une décoration moderne et chaleureuse, un lustre sur mesure réalisé par Art Maker trônant majestueusement au-dessus du bar tandis que d’autres éclairent des tables parfaitement espacées pour offrir l’intimité nécessaire aux convives, et joliment décorées des créations florales de Léone. Et puis dans l’assiette, aussi: fervent défenseur d’une gastronomie locavore, Sébastien Lambert-Carabin veille à se fournir dans le rayon le plus rapproché possible de son restaurant, et la démarche plaît, les crémiers de Chez Uguzon ne se contentant pas de lui préparer une sélection de fromage mais bien aussi de venir s’attabler chez lui.

Lire aussi: Brunch british en Neuvice avec Sunday roast, pancakes et fish & chips

Au Moriane

« Locavore », c’est déjà alléchant, mais plus savoureux encore, en cuisine, on veille à une démarche qui produise le moins de déchets possible. Le canard, sublimement préparé en plat principal, se croque aussi en mise en bouche, tandis que les légumes racines se parent de mille artifices pour être plus délicieux que jamais, du premier « snack » au plat. En première assiette, en accompagnement d’un verre d’Huguette, le Hugo revisité façon Moriane à la violette, une déclinaison de chou-fleur, qui annonce la couleur: servir un légume tantôt honni tantôt oublié en première rencontre avec les papilles des convives, Sébastien l’ose, et il ne s’agit de là que d’une des audaces dont il se régale.

Au Moriane

Au Moriane

Son attachement à la gastronomie belge et au terroir liégeois ne l’empêche en effet pas de faire des incursions gourmandes du côté de l’Empire du Soleil Levant, qui luit dans l’assiette de thon rouge sous forme de jaune d’oeuf « cuit » au soja et au Mirin (une merveille), ou bien de marier Asie et Méditerranée dans son plat de lotte, coques, broccoli, fenouil et sauce Miso parfaitement exécuté. Les assiettes sont aussi belles que le cadre, l’ambiance tamisée invite à laisser la soirée s’étirer et à profiter des conseils avisés de Quentin en matière de vin (demandez-lui des nouvelles de son Sancerre), le service est attentionné, et l’ensemble goûte d’autant mieux que le service « suit ». Qu’on y vienne un soir de semaine ou un samedi midi, la seule raison pour laquelle le repas jouera les prolongations, c’est parce que vous l’aurez voulu, pas parce qu’un délai indigeste s’écoule entre les assiettes.

Plus délicieux encore, le rapport qualité-prix, avec ses 55 euros seulement pour le menu 5 services précédés de 3 snacks, est potentiellement imbattable à Liège. Un luxe accessible qui ouvrira au plus grand nombre les portes de cette nouvelle maison liégeoise à laquelle on prédit déjà un savoureux succès: sans nulle autre prétention que celle de plaire aux gourmets, Au Moriane est pile le resto gastronomique qui manquait à Liège.

Au Moriane

Au Moriane

En Neuvice, 4000 Liège

04 358 91 12

Page Facebook / Site internet

Photos : Clément Jadot pour Boulettes Magazine

Et s’il vous manquait encore un argument, on vous laisse saliver devant le menu du mois de mars…

Journaliste politique, lifestyle et société pour Flair Belgique, Kathleen écrit également pour Le Vif, Le Vif Weekend, VICE ou encore Wilfried, et partage sa vie ainsi que la gestion de Boulettes Magazine avec Clem, son fiancé et co-rédacteur en chef. Passionnée de lecture et d'écriture depuis son plus jeune âge, cette Liégeoise au tempérament voyageur a fondé Boulettes Magazine en 2015 avec sa meilleure amie, Juliette Salme.