Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
12 parcs naturels de wallonie - Unsplash - Geran de Klerk

Les plus beaux parcs naturels à découvrir en Wallonie

Si quand ils veulent se dégourdir les jambes, les Liégeois ont tendance à filer vers les Hautes Fagnes, la Wallonie ne manque pas de jolis parcs naturels à découvrir. La preuve par douze, avec une liste recensée en ligne par la Fédération des Parcs Naturels de Wallonie qui donne drôlement envie d’aller se promener dans les bois (en espérant que le loup n’y soit pas). 

Ainsi que l’explique la Fédération, « c’est dans l’Est de la Belgique, autour de la Réserve naturelle des Hautes Fagnes, qu’en premier est apparu le désir de développer harmonieusement le territoire grâce à la création d’un Parc naturel. Poussé par le modèle français des Parcs naturels régionaux français, initié par un décret du Général De Gaulle dès 1967, l’idée est de gérer durablement un territoire en prenant le pari que l’homme peut développer ses activités en préservant une flore et une faune variées et souvent précieuses, en prenant en compte la qualité de son cadre de vie et en gérant durablement ses ressources ». Une démarche durable, qui permet également d’en prendre plein les yeux et de s’offrir un bol d’air frais nécessaire. Suivez le guide!

Les plus beaux parcs naturels de Wallonie

Pays des Collines (233 km²)

« Situé au nord-ouest de la Wallonie, le Pays des Collines se caractérise par d’humbles sommets boisés dominants les bas-plateaux hennuyers et la plaine de Flandre. Le grès ferrugineux a permis de protéger les couches sous-jacentes de l’érosion. Celle-ci a agi sur les zones moins protégées, les Collines prirent forme. Elles invitent dès lors à la découverte d’une nature généreuse et diversifiée où chaque saison magnifie les paysages forestiers et bocagers. La magie des châteaux d’Anvaing et de la Berlière participe à la fierté du territoire ».

Plaines de l’Escaut (465 km²)

« Le Parc naturel des Plaines de l’Escaut étend ses 46.500 ha sur sept communes : d’ouest en est, Tournai, Rumes, Brunehaut, Antoing, Péruwelz, Belœil et Bernissart. Cœur de nature, le Parc naturel se situe au sud de la Wallonie picarde, à deux pas de Lille ou Mons. Il s’appuie sur la frontière franco-belge pour former avec le Parc naturel régional Scarpe-Escaut le Parc naturel transfrontalier du Hainaut ».

View this post on Instagram

#braquehongrois #orval #forêt #promenade

A post shared by Andy Priem (@andypriem) on

 

Parc naturel des Hauts Pays (157 km²)

« Le Parc naturel des Hauts-Pays est situé le long de la frontière franco-belge, dans la province du Hainaut, à proximité de Mons (ville élue capitale européenne de la Culture pour 2015). Dans un territoire à plus de 70% agricole, on retrouve évidemment un grand nombre de fermes qui contribuent à la vie économique de la région. Leurs produits se mêlent aux produits de bouches des nombreux artisans qui peuplent le Parc naturel. Restaurateurs, artisans chocolatiers, brasseurs, boulangers, charcutiers, … tous contribuent à donner une image authentique du territoire du Parc ».

View this post on Instagram

Chercher un peu d’ombre dans le bois d’Angre.

A post shared by Parc naturel des Hauts-Pays (@parc_naturel_des_hauts_pays) on

View this post on Instagram

Église de Genly

A post shared by Parc naturel des Hauts-Pays (@parc_naturel_des_hauts_pays) on

 

Viroin-Hermeton (48.452 ha)

« Il doit son appellation aux deux rivières, le Viroin qui coule sur l’entité de Viroinval et l’ Hermeton qui traverse l’entité de Doische. Fort de ses 12.000 hectares de pure nature, il regorge de quelques villages typiques issus de la géologie locale. Maisons en moellons calcaire ou en grès, toitures en ardoises naturelles,…  il reste encore de nombreux éléments du passé laborieux à découvrir au fil des balades ».

 

Burdinale-Mehaigne (110 km²)

« Les rivières dont il tient son nom, la Burdinale et la Mehaigne sillonnent sur les 11.000 ha de son territoire en donnant naissance à deux vallées très diversifiées du point de vue géographique, logeant d’intéressants paysages et de beaux villages bien conservés. Le Parc naturel a la chance d’être le point de rencontre entre le plateau de Hesbaye et les bords de Meuse. Cette particularité offre des écosystèmes forestiers de milieux humides et des prairies de fond de vallées d’une part, et des vastes étendues agricoles de Hesbaye d’autre part. Le randonneur bénéficie ainsi de promenades variées, au milieu d’une faune et d’une flore exceptionnelles avec de nombreux sites classés Natura 2000, le réseau européen de sites de biodiversités remarquables ».

 

Parc naturel des Sources (148 km²)

« Situé sur les communes de Spa et de Stoumont, le Parc naturel des Sources allie eau et forêts, les fils conducteurs principaux de ce 11èmeparc naturel wallon. Si les deux communes présentent des particularités propres (espaces plus fermés du côté de Spa, vastes étendues dégagées à Stoumont; spécificités de leur patrimoine bâti, …) à l’origine de leur complémentarité, elles partagent des similitudes à plusieurs égards. L’eau y est en effet présente sous toutes ses formes : eaux souterraines, eaux minérales naturelles, eaux thermales, eau en provenance de milieux humides, ainsi que les eaux de surfaces qui totalisent 300 km de cours d’eau ».

View this post on Instagram

GRP 571 #grp571#parcnatureldessources

A post shared by Fouillien (@greg.fouillien) on

View this post on Instagram

Le Parc Naturel des Sources . . . . Le Parc Naturel des Sources couvre l'entièreté des communes de Stoumont et Spa (+/- 14.000 ha). Il est né à l'initiative de ces communes en partenariat avec le Groupe Spadel (eaux minérales naturelles de Spa et de Bru) et l’asbl Domaine de Bérinzenne. Il a été reconnu par le Gouvernement Wallon en 2017 . . . . Le Parc naturel des Sources a pour mission de protéger et de valoriser un patrimoine environnemental unique en harmonie avec les aspirations de sa population et des acteurs économiques, sociaux et touristiques. Le Parc naturel des Sources vous invite à la découverte de cette fantastique région aux multiples facettes: paysages grandioses, faune et flore exceptionnelles, habitat et traditions d'exception ancrés dans une histoire hors du commun. . . . Comme son nom l'indique, le Parc Naturel des Sources est l'écrin de nombreuses sources dont les célèbres Source de la Reine et Source Marie-Henriette. . . . #lechappeebelle #lechappeebelge #tourismevert #tourisme #ardennes #ardennen #ardennebebelge #fagnes #parcnaturel #spa #provincedeliege #wallonie #provincedeliegetourisme #belgique #ardenneliegeoise #visitwallonia #tourism #igtourism #igtraveller #igtravel #iginfluencer #igbelgium #greeninfluencer #greeninsta #greenlifestyle #greenblog #greenblogger #nature #environnement

A post shared by Il fée beau (@il_fee_beau) on

 

Lire aussi: Blacksheep Van réalise nos rêves de roadtrip en van VW

Hautes Fagnes-Eifel (720 km²)

« Situé à l’est de la Belgique, le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel constitue sans aucun doute une des plus belles régions du pays. Avec ses 72 000 hectares, il est l’un des plus vastes et des plus emblématiques des Parcs naturels wallons. Entre landes et tourbières, forêts et rivières, lacs de barrages et villages pittoresques, le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel offre une remarquable palette de paysages dignes des plus belles cartes postales, à moins d’une heure de Liège ».

 

Parc naturel des Deux Ourthes (760 km²)

« Situé au cœur de l’Ardenne, longeant la frontière grand-ducale, le Parc naturel des deux Ourthes couvre de ses 76.000 hectares les reliefs escarpés des vallées de l’Ourthe. Au nord et à plus de 600 mètres d’altitude, une partie du Plateau des Tailles, relique vivante des dernières glaciations, offre des paysages aux allures nordiques : climat froid, tourbières, ruisseaux acides, milieux naturels très humides et de grand intérêt biologique ».

 

Haute Sûre Forêt d’Anlier (833 km²)

« Situé dans le sud de la Province du Luxembourg, le Parc naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier s’articule autour des 2 grands éléments que sont le bassin de la Haute Sûre et le massif forestier d’Anlier. Le territoire est riche de villages authentiques et de villes de caractères, et possède un patrimoine historique et architectural remarquable (nombreuses légendes, forges de Mellier et d’Habay-la-Neuve, Château du Pont d’Oye, Bataille des Ardennes, anciennes ardoisières de Martelange…). On y retrouve également des produits de bouche de qualité, citons par exemple le jambon d’Ardenne et bières artisanales, escargots, miel, fromages en tous genre ».

View this post on Instagram

[Discovery Belgium • 17] . La Forêt d’Anlier This is one of the largest forests in the Belgian Ardennes. I love its mysterious side once you get inside. A really special atmosphere that we can discover through many walks. . . . . . #exploretocreate #neverstopexploring #liveoutdoors #dronestagram #roamtheplanet #exploremore #wildlifeplanet #travelawesome #epic_captures #awesomeearth #folkgreen #outdoortones #awesomeplaces #exploremore #traveltheworld #travelphotography #weroamtheworld #outdoorphotography #ourplanetdaily #agameoftones #explographies #voyaged #modernoutdoors #agameoftones #visualsoflife #theimagined #stayandwonder #belgianshooters #mhphotogrvphy . . . . . @belgianshooters @explographies @thisbelgium @moodygrams @folkgreen @dronemperors @visit.ardenne

A post shared by MH Photogrvphy (@mhphotogrvphy) on

 

Parc naturel de la vallée de l’Attert (70 km²)

« Le Parc naturel de la Vallée de l’Attert occupe une zone charnière entre la forêt d’Anlier sur sol ardennais d’une part et les célèbres cuestas du Pays Lorrain d’autre part. C’est cette originalité qui est en bonne partie responsable de la grande richesse de son milieu naturel. Créé en 94, son périmètre coïncide exactement avec les limites de la commune d’Attert, soit 7095 ha pour 5200 habitants. La Vallée de l’Attert est un endroit de détente, propice au tourisme vert. Les promenades balisées sillonnant la vallée constituent un bon moyen de découvrir les différents paysages et les 17 villages et hameaux qui composent le Parc naturel ».

View this post on Instagram

Morning lightning on Attert

A post shared by Wiertz Sebastien (@swiertz) on

 

Parc naturel de Gaume (581 km²)

« Le Parc naturel de Gaume s’étend sur 9 communes du sud Luxembourg. Composé d’une équipe compétente, enthousiaste et accompagné de nombreux partenaires, il fait vibrer ce territoire en lui insufflant des dynamiques nouvelles ».

View this post on Instagram

Wish you were here n°029 – bonjour à toutes et tous !! Comment allez vous en ce premier week-end automnale ?? Le climat ici a bien changé en l'espace de quelques jours et j'avoue que ça fait un peu bizarre pour le coup.. Les tenues estivales sont rangées et on ressort les pulls et compagnies !! Bref !! Nous allons arriver dans une période où la natute va s'embraser avec mille et une couleurs magnifique.. L'occasion de sortir faire de belle ballade en forêt et revenir avec de superbes clichés.. (déjà quelques idées derrière la tête ici 😁😁) Dernièrement, nous sommes allés très tôt dans le magnifique village d e Chassepierre, en bord de Semois, (commune de Florenville, sud de la province de Luxembourg) pour y saisir quelques clichés de ce village pitoresque et avions bon espoir de les saisir avec une petite brume qui donne un mood bien comme on les aime !! Alors voici une photo tirée de cette matinée et qui va s'intégrer à merveille dans mon nouveau feed que je m'obstine à poursuivre, même si il me demande rigueur et obstination !! Je suis en train de créer mon propre hashtag qui a pour but de rassembler les créateurs ayant pour thème la nature et l'animalier donc n'hésite pas à y contribuer si le cœur t'en dit : #visualofwild d'ici un mois je ferai des review chaque semaine des meilleurs posts pour mettre les compte en av'at !! Voilà voilà, vous savez tout !! Donc je vous souhaite une excellente soirée et je vous dis à lundi 👌👌👌 . . . . . . . #sonya6400 #sony18105g #sony18105 #sonysummer #sony_photos #focusvisuals #visualofwild #partageducoq #audricpost #valochephoto #visitardenne #explographies #oceandecouleurs #visitgaume #gaume #sel18105g #sonycrew #chassepierre #morningmood🌞 #morningmood #brume #moodoftheday #walloniecherie #thisbelgium #walloniebelgiquetourisme #wallonietogether #belgian_nature #belgianshooters #belgianroamers

A post shared by 🦇 Benja Premier De Rothstein 🦇 (@benjapremierderothstein) on

Lire aussi: Staycation à Torgny, la Provence de Belgique

Ardenne Méridionale (945km²)

« Le Parc naturel de l’Ardenne méridionale s’étend du nord-ouest au sud-est, entre les bordures forestières septentrionale et méridionale de l’Ardenne belge, qui marquent les limites avec la Fagne-Famenne et la Lorraine belge. Territoire de grande beauté, aux richesses naturelles et touristiques réputées, il se compose de 9 communes contiguës du Sud de la Wallonie. Ces communes s’étendent sur les provinces de Namur et Luxembourg et forment, ensemble, un bassin de vie cohérent d’un point de vue géographique, démographique, socio-économique et naturel ».

Crédit photo : couverture : Unsplash – Thomas Michel (c)

Encore plus de nature: 

 

 

Journaliste politique, lifestyle et société pour Flair Belgique, Kathleen écrit également pour Le Vif, VICE ou encore Wilfried, et partage sa vie ainsi que la gestion de Boulettes Magazine avec Clem, son fiancé et co-rédacteur en chef. Passionnée de lecture et d'écriture depuis son plus jeune âge, cette Liégeoise au tempérament voyageur a fondé Boulettes Magazine en 2015 avec sa meilleure amie, Juliette Salme.