Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Moxy Sauvenière

Le chancre de la Sauvenière sera bientôt le spot le plus sexy de la ville

À force, ça fait tellement longtemps que le terrain vague de la Sauvenière part en friche qu’il ferait presque partie du paysage. Et pourtant, dans un futur proche, ce chancre urbain sera transformé en hôtel sexy de la chaîne Moxy. 

Après Gand, Anvers, Charleroi et Bruxelles, c’est en effet la Cité ardente qui a piqué l’intérêt du groupe hôtelier Marriott, auquel appartient la chaîne Moxy. Une nouvelle qui n’avait pas fait grand bruit lors de son annonce en 2017, et autour de laquelle toute excitation était retombée comme un soufflé (loupé, l’ouverture prévue en septembre 2019, date actuelle annoncée: début 2021), et c’est bien dommage car cette chaîne hôtelière pensée comme un rêve de Millenial a tout pour plaire.

Lire aussi: Gitadin, le gîte citadin où on se sent bien

Moxy Sauvenière

Moxy Sauvenière

Néons roses, espaces communs photogéniques au possible, tarifs attractifs (chambres dès 80 euros la nuit), chambre au croisement de l’esthétique Pinterest et du look industriel… De quoi en faire un point d’ancrage apprécié des touristes, qui ne manqueront pas de savourer sa situation ultra centrale boulevard de la Sauvenière, mais aussi des Liégeois, qui pourront se la jouer à l’américaine et réserver une chambre le temps d’une soirée entre potes mémorables.

Moxy Sauvenière

Un développement que salue Willy Demeyer, pour qui l’élargissement de l’offre hôtelière n’est jamais qu’un reflet logique de l’attractivité de Liège.

Il faut dire qu’avec son statut de première ville touristique de Wallonie, Liège se doit de se doter des moyens d’accueillir les nombreuses personnes désireuses de la visiter.

D’autant qu’ainsi qu’il le souligne, « toutes les périodes de l’année sont propices à visiter notre ville, et ce d’autant plus que les visiteurs proviennent majoritairement du nord du pays ou des pays limitrophes, tels que les Pays-Bas, la France ou l’Allemagne ». Pour les périodes de l’année, on ne peut pas le contredire: Liège, comme l’ensemble de la Belgique, a un temps capricieux 365 jours par an. Mais vous connaissez l’adage, « ville pluvieuse, ville joyeuse »… Du moins au Moxy, le cadre sera tellement joli que même si le ciel tombe sur les pavés, il y aura de quoi s’occuper sans même quitter la Sauvenière.

Passionnée de lecture et d'écriture depuis son plus jeune âge, cette Liégeoise au tempérament voyageur a fondé Boulettes Magazine en 2015 avec Juliette Salme. Journaliste politique, lifestyle et société pour Flair Belgique et Le Vif, Kath partage sa vie et la gestion de Boulettes avec Clem.