Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Le CPAS paie l'Internet des étudiants - Unsplash

Le CPAS paie la facture Internet des étudiants en confinement

Créé pour venir en aide aux personnes ne disposant pas de ressources suffisantes, le Centre Public d’Action Sociale (CPAS) a eu fort à faire pendant le confinement, avec un pic de précarité suite à ces dernières semaines de pandémie et d’incertitude économique. Pour soutenir les jeunes bénéficiaires, une aide ponctuelle a été mise en place. 

« Pendant toute la crise Covid, le CPAS de Liège a du adapter son fonctionnement tout en veillant à assurer ses missions d’aide aux citoyens les plus fragilisés, y compris les plus jeunes, et à maintenir un service permettant de répondre sans délai à l’urgence du moment » rappelle Laura Quintart, attachée communication au sein du CPAS de Liège. Un contexte particulier, dans lequel une attention particulière a été (et reste) portée aux bénéficiaires âgés de 18 à 25 ans, qui sont plus de 3 000 au CPAS de Liège. « C’est en étant au contact des jeunes pendant la crise que le CPAS a saisi l’urgence de lancer, début juin, un appel aux dons d’ordinateurs pour répondre à un besoin particulier » explique-t-on encore. Car pour rester à flot au plus dur de la crise sanitaire et de la quarantaine, il a fallu être ultra connecté..; Quitte à exploser son forfait Internet. La solution trouvée par le CPAS de Liège. Octroyer à chacun des 1742 bénéficiaires du RI sous statut étudiant une aide ponctuelle de 120 euros, visant à couvrir les frais de connexion internet pour la période d’avril à juin 2020.

Un levier essentiel pour le CPAS

Une évidence pour le centre d’action sociale qui a été en première ligne pour constater les difficultés de ces derniers à rester connectés pour suivre à distance cours et examens. Jean-Paul Bonjean, Président du CPAS de Liège, souligne l’importance d’apporter un soutien à ce niveau aux jeunes bénéficiaires.

« L’aide au numérique est un levier essentiel de la réussite des jeunes bénéficiaires sous statut étudiant. Cette réussite reste l’objectif premier du CPAS par rapport à ce public ».

Et d’ajouter que « nous répondons ainsi à un besoin réel et criant en permettant à ces jeunes de bénéficier de cette enveloppe complémentaire. Il s’agit certes d’une aide ponctuelle, mais qui fait fonction des moyens reçus par le CPAS pour faire face à la crise et qui ne pourra être que bienvenue pour des jeunes en situation de précarité ».

Lire aussi: 

Chargée de la rubrique "La Semaine" du Vif Weekend, Kathleen prête également sa plume à Flair, VICE, Le Vif ou encore Wilfried, avec une préférence pour les sujets de société et politiques. Mariée avec Clément, co-rédacteur en chef de Boulettes Magazine, elle a fondé avec lui le semestriel SIROP, décliné à Liège et Bruxelles en attendant le reste du pays.