Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Paloma l'atelier

Poésie florale et bouquets colorés chez Paloma l’Atelier

Paloma l’Atelier, c’est un projet poétique et coloré que les amateurs de fleurs ont eu le plaisir de voir bourgeonner sur les réseaux sociaux ces derniers mois. C’est aussi la dernière jeune pousse dans le terreau fertile des fleuristes liégeois, et elle a déjà tout d’une grande.

C’est que Paloma, alias Manon Counet, sait ce qu’elle fait. Âgée de 26 ans, Esneutoise d’origine mais Liégeoise depuis quatre ans ainsi qu’elle le précise en souriant, la jeune femme a d’abord exercé le métier d’institutrice maternelle avant de décider de s’adonner pleinement à sa passion pour les fleurs et d’entamer des études de fleuriste dans la foulée, suivies d’une formation en créations d’entreprise chez CREAPMe. C’est que mieux vaut mettre toutes les chances de son côté, les fleuristes de qualité n’étant pas en pénurie dans la Cité ardente, mais Manon a un atout de choix: une formation en arts plastiques qui lui permet d’imaginer des bouquets sculpturaux et poétiques.

Paloma l'atelier

Paloma l'atelier

Paloma l’Atelier, une histoire de famille

Celle qui souligne avoir construit son projet « seule, mais bien entourée », a une passion: transmettre des émotions, et pour ce faire, elle raconte des histoires par le biais de la création. Une évidence pour cette fille d’une maman à la créativité débordante, « qui m’a transmis son attrait pour les activités artistiques et manuelles, qu’elle a elle-même reçu de sa maman ».

« Le goût du beau est chez moi une histoire de famille qui se transmet de mères en filles. Et ayant grandi à la campagne, la nature et les fleurs ont toujours fait partie de ma vie ».

D’ailleurs, cela ne fait aucun doute pour la Liégeoise d’adoption: le printemps est sa saison favorite, et c’est en ce printemps 2020 quelque peu bousculé par la pandémie de Coronavirus qu’elle a choisi de planter les racines de son activité. Des racines solides, ancrées sur quatre piliers: pas de gaspillage (en travaillant uniquement sur précommandes pour ne jeter aucune fleur), des emballages naturels et sans plastique, des livraisons douces (vélo favorisé à Liège grâce à Rayon 9), et le tri des déchets.

Lire aussi: Ne cherchez plus les plus beaux gâteaux de Liège, ils sont chez Mimi Pâtisserie

Paloma l'atelier

Bohèmes ou romantiques

Une évidence pour celle pour qui les fleurs ne sont jamais plus belles que sauvages, dans leur habitat naturel. « J’ai toujours créé des bouquets de façon très intuitive et spontanée, et je les imagine à mon image, c’est-à-dire sauvages et poétiques, des bouquets qui racontent une histoire, qui suscitent des émotions ».

 » Que vous les appeliez bohèmes ou sauvages, anglais ou romantiques, champêtres ou bucoliques, mes bouquets ont à coup sûr un point commun : ils racontent une histoire, suscitent des émotions. Leur composition vivante et déstructurée ainsi que le choix des fleurs utilisées et leurs associations parfois insolites leur confèrent une personnalité tout à fait particulière ».

Et si Manon se décrit comme quelque peu rêveuse, à l’image de ses compositions florales oniriques, elle a les pieds bien sur terre quand il s’agit se défendre ses valeurs, et a notamment choisi de travailler avec des fournisseurs « qui proposent une vaste gamme de fleurs portant le label MPS, un label environnemental pour les producteurs horticoles visant à mesurer l’impact sur l’environnement des productions. Inscrites dans une démarche de développement durable, les entreprises adhérentes s’engagent à contrôler les intrants de leurs exploitations : eau, énergie, fertilisants, traitements phytosanitaires, récupération des déchets ».

Paloma l'atelier

Paloma l'atelier

Et avant même le lancement de son site internet, Manon a déjà su se créer une clientèle fidèle sur Instagram, où elle a mis en vente ses bouquets hebdomadaires, entre 35 et 50 euros selon la taille et la livraison, ses créations pour la Fête des Mères ayant été soldout en quelques heures seulement. « J’aime imaginer mes bouquets avec spontanéité, selon l’envie, la créativité du moment. Je les crée comme on crée une œuvre d’art » sourit la Liégeoise aux pouces verts ». Qui propose aussi ses services pour les mariages et autres événements.

Paloma l'atelier

L’univers merveilleux de Paloma l’Atelier

« Les fleurs font partie intégrante de toute célébration. Elles possèdent cette magie qui leur permet de transformer tout lieu en un univers merveilleux, romantique ou poétique. Il me tient donc à cœur de pouvoir aider mes clients à créer une ambiance exceptionnelle et à leur image dont leurs convives se souviendront longtemps ». Impossible de quitter cette jeune fille en fleurs sans lui demander ses variétés préférées, un « choix très difficile », qu’elle porte finalement sur les fleurs champêtres, « car elles sont généralement pleines de détails et de finesse », les delphiniums, « pour leurs couleurs exceptionnelles » et les roses de jardin, « en particulier les « Pierre de Ronsard » à la senteur divine qui me rappelle mon enfance et surtout ma grand-mère ». Une madeleine florale à découvrir prochainement dans un bouquet?

Paloma l’Atelier

Page Facebook 

Instagram

Site internet

Journaliste politique, lifestyle et société pour Flair Belgique, Kathleen écrit également pour Le Vif, VICE ou encore Wilfried, et partage sa vie ainsi que la gestion de Boulettes Magazine avec Clem, son fiancé et co-rédacteur en chef. Passionnée de lecture et d'écriture depuis son plus jeune âge, cette Liégeoise au tempérament voyageur a fondé Boulettes Magazine en 2015 avec sa meilleure amie, Juliette Salme.