Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Spécialités liégeoises - gaufre de Liège - DR Boulettes Magazine

10 spécialités liégeoises classées par ordre de délicieuseté

Dallas a son univers impitoyable, et Liège, ses gourmandises irrésistibles. Pas toutes légères, certes, mais toujours réconfortantes, chaleureuses et généreuses. À l’image des Principautaires, maintenant qu’on y pense. 

La preuve avec ce classement objectif et gourmand de dix spécialités liégeoises incontournables. Spoiler: les boukètes ne se trouvent pas dedans, parce qu’on peut se l’avouer, c’est folklo mais pas si super quand même. Absent également du classement: le routier, classique des friteries de la région mais pas forcément local puisqu’il existe ailleurs dans le pays sous le nom de mitraillette (quelle drôle d’idée).

Allez, bon ap’ et levée de verre de pékèt virtuel à toutes celles et ceux qui auront deviné le top trois avant même de commencer à scroller.

10. Le Herve

« Gnignagni vous dites Liège et vous commencez par le Herve ». Qui est produit dans la province de Liège, en l’occurence, et dont la violence avec laquelle il assaillit vos papilles lui vaut obligatoirement une place dans le classement. On l’aime ou on le déteste, mais il ne laisse personne indifférent, et s’il est carrément sweet avec un peu de sirop sur une tartine, c’est en cromeskis qu’il est plus canaille que jamais.

La recette ici.

9. Le café liégeois

D’accord, techniquement, la recette vient de Vienne, mais on a bien bataillé pour avoir le droit de l’exploiter dans la Principauté.

Lire aussi: 10 infos croustillantes sur la gastronomie liégeoise

Café froid, crème glacée, chantilly, grains de café enrobés de chocolat, c’est la version confort de l’affogato et on ne boude pas son plaisir.

La recette ici.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Samia Mimie (@samiamimie)

8. Les violettes

Acidulées à souhait, sucrées juste ce qu’il faut et garanties de fondre dans la bouche, pas dans la main, ces confiseries typiques du 4000 ont tout bon, à commencer par leur parfum reconnaissable entre mille. Désormais également disponibles en version chique, elles sont tout aussi addictives, mais danger, elles se mangent beaucoup plus vite.

Lire aussi: 9 infos insolites que vous ignoriez sur les célèbres violettes

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Gicopa (@gicopa.be)

7. La gaufre

SEULEMENT EN SEPTIEME POSITION DANS LE CLASSEMENT?!? Et ouais. La faute à trop d’ersatz qui dénaturent cette spécialité et lui ont fait perdre quelque peu de son lustre, même si, soyons honnêtes: préparée selon la recette traditionnelle, et dégustée encore tiède de préférence, la gaufre de Liège touche au sublime. Dommage que l’expérience de la dégustation parfaite soit si rare, à moins d’avoir la chance de compter parmi ses proches quelqu’un qui en prépare.

La recette ici.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by En-kdegourmandises (@karinepastour)

6. Le cougnou

Contrairement à la gaufre, le cougnou, même quand il n’est pas exécuté exactement dans les règles, ne déçoit vraiment jamais. Surtout s’il est dégusté a) beurré b) garni d’une tranche de jambon. Ne jugez pas avant d’avoir goûté, et big up à ceux qui imitent le grand-père chéri de notre rédactrice en chef et n’hésitent pas à tremper le tout dans leur café en prime. On n’est pas là pour juger on a dit.

La recette ici.

5. Le matoufet

Certes, visuellement, ce n’est pas hyper esthétique, voire même, oserait-on le dire, sous certains angles, ça ressemble un peu à du vomi. MAIS, on ne mange pas que avec les yeux, et en l’occurence, ce mélange ultra réconfortant d’oeufs, lard et farine a le goût des repas sur le pouce préparés avec amour. Quand il fait froid dehors, dans votre coeur ou les deux, difficile d’imaginer un plat qui fasse plus de bien, d’autant qu’il est rapidement prêt en cas de grande faim.

La recette ici.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by VivrArdenne (@vivrardenne)

4. Le boudin

Nature. Aux poireaux. Aux clémentines. À la truffe. À l’ail des ours. Qu’importe le parfum pourvu qu’on ait l’ivresse qui s’empare de chaque liégeois à l’approche de Noël et de la certitude de pouvoir s’enfiler du boudin comme s’il en pleuvait. Une madeleine émouvante, souvenir de ces tranches gratuites qu’on nous filait tout le temps, enfants, à la boucherie, et qu’on aimerait bien recevoir encore adultes aussi. Merci.

3. La salade liégeoise

Bien préparée, cette spécialité liégeoise est tout simplement exquise, entre le croquant de la salade, le fondant des pommes de terre, le croustillant des lardons et puis la délicate acidité de la sauce qui vient relever tout ça. Un régal.

La recette ici.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Michaela (@oinikem)

2. Les lacquemants

Tièdes, froids ou chauds mais toujours, toujours noyés de sirop, les lacquemants sont incomparables, tellement délicieux qu’on brave sans broncher les foules de la foire pour aller en chercher. Chacun et chacune a son adresse préférée, mais tout le monde s’accorde sur le fait que le meilleur de la boîte, c’est celui du fond qui a joué les éponges avec la sauce au délicieux goût de fleur d’oranger.

La recette ici.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Mariane (@ememariane)

1. Les boulets à la liégeoise

Surprenant? Pas vraiment, parce que les boulets, c’est plus qu’une spécialité, c’est toute la tendresse que notre maman/mamy/bonpapa/… mettait à nous les préparer. C’est l’extase de tremper d’abord la frite dans la sauce lapin, puis dans la mayonnaise et de savourer le mélange des saveurs et du chaud-froid. C’est le goût de la maison, même quand on en est loin. C’est de l’amour comestible, c’est tout.

La recette ici.

Vous avez encore faim?

 

Chargée de la rubrique "La Semaine" du Vif Weekend, Kathleen prête également sa plume à Flair, VICE, Le Vif ou encore Wilfried, avec une préférence pour les sujets de société et politiques. Mariée avec Clément, co-rédacteur en chef de Boulettes Magazine, elle a fondé avec lui le semestriel SIROP, décliné à Liège et Bruxelles en attendant le reste du pays.