Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Grandes conférences Liège

Aurélien Barrau nous dit comment habiter la Terre lors des GCL

1750 personnes réunies au Palais des Congrès ce 11 janvier pour écouter l’astrophysicien Aurélien Barrau sur le thème « Comment habitez la Terre maintenant ? ». Un succès de foule pour l’organisation des Grandes Conférences liégeoises, qui démontre l’intérêt et l’inquiétude des Liégeois face aux défis environnementaux. Des Liégeois interpellés, mais aussi des Liégeois investis dans des initiatives citoyennes, telles que ClimACTES. Pour passer du savoir aux actes.

Bon, et bien, comment habiter la Terre, maintenant ? Le titre n’est pas une figure de style, mais une vraie question. Aussi brillant que soit Aurélien Barrau, ce professeur d’astrophysique, spécialiste des trous noirs et de l’étude du cosmos, mais également docteur en philosophie, ne vient pas nous servir, prémâchées, des réponses à la petite cuillère.

Comment habiter la Terre maintenant que les territoires vierges se sont raréfiés au point de supprimer l’habitat naturel de plus de la moitié des espèces vivantes ? Comment habiter la terre maintenant que nous en avons surexploité les ressources, en particulier maritimes ? Comment habiter la Terre maintenant que l’agriculture intensive déverse ses pesticides bien au-delà de ses cibles ? Nous craignons le réchauffement climatique, certes, mais ce n’est pas notre plus gros problème. Barrau l’affirme, nous vivons la première extermination drastique et systématique des espèces vivantes. C’est un constat chiffré, pas une projection. Et maintenant, que faisons-nous ?

Grandes conférences liégeoises

Si le héraut des temps modernes reconnaît que l’éthique personnelle est importante, il martèle qu’il ne suffit pas de diminuer ses déchets et d’acheter local. Il est important d’agir concrètement sur tous les moteurs de notre société, en particulier le politique et l’économique. Le problème est systémique. Il faut y apporter une solution structurelle.

Écouter ce discours est une nécessité absolue mais, avouons-le, ce n’est pas confortable. Il faut agir ensemble et, heureusement, Liège agit.

En prélude à la conférence, nous prenons connaissance d’une initiative citoyenne enthousiasmante : ClimACTES séduit et convainc par son approche complète, réaliste et ses futurs prometteurs. Comme nous l’explique son président Philippe Gilson, ClimACTES est une fusée à 3 étages :

  • Le premier étage est une université d’été à l’attention des jeunes adultes de 20 à 35 ans. Deux semaines de formation et de réflexion pour agir sur le climat. Un module d’une semaine comprend 18 cours donnés par des experts. Un second module vise à travailler sur 10 projets concrets.
  • Le 2 étage est un incubateur, une structure professionnalisante qui aidera ces projets à voir le jour grâce à des formations, conseils et financements.
  • Le 3 étage est une croissance exponentielle du réseau d’universités d’été à l’internationale. Le concept sera répliqué dès 2021 en France et chaque université d’été a pour mission de se dédoubler chaque année.

Grandes Conférences liégeoises

La première université d’été sera organisée du 4 au 19 juillet 2020 sur le verdoyant campus du Sart Tilman. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire sur le site de ClimACTES à partir de mi-février.

Si vous êtes intéressé-e, pour vous ou pour vos proches, abonnez-vous également à leur page Facebook pour rester informé-e.

Pour ceux qui regrettent de n’avoir pu être présents, la conférence de Aurélien Barrau sur l’écologie est disponible sur YouTube

Si Géraldine était une ville, elle serait Liège le jour et Marrakech la nuit. Fille de Meuse, elle s'est découverte en parcourant le Maghreb et le Proche-Orient, sa fille sur son dos. Depuis, elle vit et écrit sur ce que la vie lui apprend. Juriste de formation et de passion, elle veut que ses mots sonnent justes. Pas juste de justice, juste de justesse.