Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
Boutique Stay Calma Liège - Boulettes Magazine DR

Ne cherchez pas la boutique la plus cool de Liège, c’est Stay Calma

C’est dans l’antre en pleine émulation de la rue du Pont que Lou Delchambre, la créatrice du label liégeois Stay Calma, a eu l’excellente idée de poser ses valises. Le résultat: une boutique éponyme ultra lookée où trouver le meilleur de la création venue de la Principauté et d’ailleurs. 

À commencer, évidemment, par celles signées de Lou elle-même, entre accessoires en teddy et pull-overs scintillants, avec, au coeur de chaque pièce proposée en boutique, la volonté de donner une nouvelle vie (et laquelle!) à des vêtements ou tissus délaissés, le plus souvent avec la complicité de la talentueuse Aurélie Nuozzi, alias Atelier Numéro Seize. De l’upcycling, comme on dit dans le jargon mode, de la mode circulaire en français dans le texte, mais surtout, quelle que soit la langue dans laquelle on la dissèque, une allure unique, pêchue, légèrement impertinente et surtout, résolument tendance.

Lire aussi: Après Neuvice et Souverain Pont, place à la renaissance de la rue du Pont

Pas surprenant puisqu’à l’origine, Lou est artiste. Enfin, graphiste, mais ça rime, ça vient de St-Luc aussi, et ce parcours lui a permis de réaliser « à quel point il est compliqué pour les artistes de vivre de leur art ». Une réalisation qui la touche d’autant plus que son compagnon, Vic Jobé, est artiste pictural. Pour sa part, celle qui confie avoir eu envie de se détacher « d’un job en entreprise de com’ qui ne me correspondait pas » a opté pour le domaine de la mode « car c’est celui qui me ressemble et me passionne le plus ». Et c’est ainsi qu’à 29 ans, Lou Delchambre se décrit, rieuse, comme maman « d’un petit garçon de bientôt un an et d’un shop de 1 mois et demi ».

Stay Calma Liège concept store rue du Pont DR Boulettes Magazine

Stay Calma, reste calme

« Stay Calma, c’est un message à moi-même. J’ai un côté anxieux, nerveux, surexcitée… J’avais besoin de me poser pour bien préparer ce projet et faire en sorte qu’il fonctionne, de rester calme donc, vu le nom, avec « stay » en anglais pour le côté international, et « calma » en espagnol comme un clin d’oeil à mes origines ». À l’arrivée, une boutique où l’on viendrait presque rien que pour s’imbiber de l’ambiance qui s’en dégage, dont on pourrait jurer qu’elle rend n’importe quel client plus cool par capillarité. Tandis qu’à l’étage, le compagnon de Lou a son atelier d’artiste, au rez-de-chaussée, c’est dans une boutique à la scénographie pastel imaginée par Charlotte Buron qu’est mise en valeur la sélection.

Lire aussi: Clara de la Céra ou la poterie pas cruche

Laquelle, outre les créations canon de Lou – à commencer par le sublime pull vintage revisité ci-dessus, aussi tôt vu aussi tôt shoppé par Noémie, du Garage, pour continuer dans la galaxie de la coolitude liégeoise – peut également s’enorgueillir de quelques pépites, dont les chevalières à initiales d’Hoctavius, les bougeoirs joliment fripons de Stook Jewelry ou encore les bijoux poético-punks bricolés à base d’autres pièces par le label liégeois Perlcelaine.

« Je voulais une identité qui me corresponde à 100%, urbaine et impactante, mais surtout, c’était important pour moi qu’on sente le côté unisexe et ouvert aux personnalités non conventionnelles de ma sélection » assure Lou.

À qui l’upcycling s’est imposé « comme une évidence ».

Plus qu’une boutique, un ressenti

« Je ne vais pas mentir, ce n’était pas prévu dans mon plan de base » sourit la jeune Liégeoise. « C’est en travaillant avec des créateurs soucieux de réduire leur empreinte écologique que j’ai tout naturellement suivi le pas. Maintenant, j’essaie que tout ce qu’on retrouve en boutique soit réfléchi d’une façon éco-responsable » confie encore celle qui a ouvert un espace physique en marge de son site Internet face à la demande de sa clientèle mais aussi au succès de plusieurs pop ups précédents.

« L’univers de Charlotte Buron correspondant complètement au mien, je lui ai laissé carte blanche pour imaginer la boutique, avec un fil rouge: qu’il y ait une vraie expérience client dès qu’on pousse la porte. Le sol est rose bonbon, la cabine d’essayage rappelle les cabanes de notre enfance, et chaque objet a une histoire ».

Lou Delchambre Liège DR Boulettes Magazine

Car « au même titre que les collections, les meubles ont été chinés, transformés, voire même détournés de leur fonction initiale pour leur offrir une seconde vie » s’enthousiasme encore celle dont la personnalité solaire est pour beaucoup dans le succès de son concept. Ça et le fait qu’outre ce qu’on trouve en rayon (ou plutôt, donc, sur les meubles réhabilités de la boutique Stay Calma) Lou propose quelque chose d’immatériel et d’illusoire: l’espoir qu’en s’offrant une pièce de sa sélection, on s’achète aussi un supplément d’allure, un peu de coolitude, « ça » quoi.

Stay Calma

rue du Pont 33, 4000 Liège / Site Internet / Facebook / Instagram

Chargée de la rubrique "La Semaine" du Vif Weekend, Kathleen prête également sa plume à Flair, VICE, Le Vif ou encore Wilfried, avec une préférence pour les sujets de société et politiques. Mariée avec Clément, co-rédacteur en chef de Boulettes Magazine, elle a fondé avec lui le semestriel SIROP, décliné à Liège et Bruxelles en attendant le reste du pays.