Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
atelier bijou unsplash kyle frederick

Dans cet atelier créatif, on fabrique son propre bijou de A à Z

Avez-vous toujours rêvé de pouvoir (vous) offrir un bijou unique, qui corresponde entièrement à votre vision, voire même, que vous ayez fabriqué de A à Z? Alors vous allez adorer les ateliers organisés par la créatrice Jacqueline Hock! 

Tantôt sculptrice, tantôt créatrice de bijoux ou encore ébéniste mais toujours artiste, Jacqueline Hock se distingue par son travail délicat et organique, qui amène chaleur et sensualité à des matières réputées pour être froides. Dans ses mains, le métal devient ardent ou se transforme en dentelle délicate, qu’elle choisit de décliner en sculptures symbolisant l’anatomie féminine ou en bijoux à l’élégance intemporelle. Dernier développement pour celle qui a un temps enseigné à l’IFAPME et aux Ateliers d’Art Contemporain: transmettre son savoir lors d’ateliers dédiés à la création de bijoux uniques.

jacqueline hock

Pourquoi ces ateliers? « J’ai décidé de diversifier mon activité pour mêler la création à mon goût pour la transmission. J’aime transmettre, c’est la raison pour laquelle j’ai donné cours à une époque. Au gré des années, j’ai eu régulièrement des demandes de gens qui avaient envie de faire des bijoux, pas simplement de l’enfilage de perles, et personne ne propose ça ». Il n’en fallait pas plus pour que celle qui s’est formée à l’esthétique industrielle et à l’ébénisterie contemporaine décide de proposer des ateliers pour apprendre les bases du métiers à des apprentis bijoutiers curieux de se former.

« Les gens n’ont pas envie de passer trois ans en école de bijouterie, ils ont envie d’apprendre l’une ou l’autre chose et de pouvoir donner vie à leurs créations sans s’engager dans une formation professionnelle »

jacqueline hock atelier bijou

« L’atelier dure quatre heures, en une séance, on peut fabriquer son propre bijou, mais si on le désire, on peut aussi venir à plusieurs ateliers pour apprendre de plus en plus ». Ici, on encourage plutôt le plaisir de faire et d’apprendre, même si l’objectif est de faire un bijou de A à Z. Et Jacqueline de souligner que son atelier « est ouvert à tous, mais c’est sûr qu’il faut être un petit peu manuel… Même si, il y a des gens qui se découvrent ».

« Il y a une dimension presque méditative, tu concentres ton attention sur une chose précise tout en étant à l’écoute de ce qui t’entoure »

Tiens, et pourquoi le cuivre? « J’ai décidé de proposer des bijoux en métal parce que c’est ma spécialité, je suis connue pour ça et aussi parce qu’on ne trouve pas d’équivalents dans le commerce ». Le cuivre, « c’est parce que quand on démarre, ça fait beaucoup de déchets, or le cuivre a un travail similaire à l’argent mais c’est une matière beaucoup plus accessible financièrement parlant. Par contre, si des élèves perdurent dans les ateliers, on peut leur proposer de travailler de l’argent ».

« Lors du premier atelier, je conseille de créer un pendentif, parce que c’est la pièce qui permet au bout de quatre heures de partir avec un bijou à soi tandis que les boucles d’oreilles sont moins facile parce qu’il faut doubler le processus et réaliser aussi des attaches »

Pas de bagues au programme, ces dernières supposant de souder, ce qui n’est pas possible lors des ateliers. Et Jacqueline de souligner qu’il s’agit surtout de (se) découvrir et d’apprivoiser les matières, concédant que « les personnes qui viennent en s’attendant à repartir avec plusieurs bijoux réalisés en quelques heures seulement risquent d’être déçues ».

Elles seront bien les seules: lors du premier atelier, 4 des 5 personnes présentes ont déjà réservé leurs places pour la prochaine séances, bien déterminées à ce que l’art de créer des bijoux n’ait plus de secrets pour elles. « Le plus important, c’est de se faire plaisir » sourit Jacqueline.

jacqueline hock atelier bijou

Les ateliers Jacqueline Hock en pratique:

Quand? Une fois par mois – Le prochain atelier aura lieu le 23 novembre de 9 à 13h et de 14h30 à 18h30

Combien? 60 euros la séance, fournitures comprises (métaux, perles, cordons…)

Les ateliers sont prévus pour 7 personnes maximum, il est donc recommandé de vous inscrire. Il est également possible d’organiser des ateliers privatifs dès 5 personnes. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Jacqueline Hock par mail à l’adresse hock55@skynet.be

Encore plus de parures: 

Passionnée de lecture et d'écriture depuis son plus jeune âge, cette Liégeoise au tempérament voyageur a fondé Boulettes Magazine en 2015 avec Juliette Salme. Journaliste politique, lifestyle et société pour Flair Belgique et Le Vif, Kath partage sa vie et la gestion de Boulettes avec Clem.