Boulettes Magazine

Le magazine gourmand de découvertes
TOP
péniche

Huy a enfin son propre bar-péniche

Vendredi 3 juillet, à 16h, Cécile Watelet et Lambert Wéry ouvriront le premier bar-péniche de Huy. Il stationnera quai Dautrebande, pour une vue imprenable sur le Fort de la ville. Son nom ? La Terrasse des lilas. Parcours d’un couple qui a opté pour un véritable pari sur l’avenir.

Une histoire chamboulée par l’épidémie

péniche

Avant de se lancer dans ce projet fou, Lambert travaillait à Awans, à la K2 Tower – lieu bien connu des adeptes de sensations fortes. Quant à Cécile, elle tenait jusqu’alors le salon de coiffure « Le printemps esthétique ». Ensemble, ils ont un coup de foudre pour une péniche et ont décidé de l’aménager, inspirés par les bars-péniches de Liège ou encore de Namur.

Un projet agité par la marée du covid-19. Lorsque le banquier qui les suit prend le large et lâche le projet, Lambert et Cécile se démènent pour éviter que leur rêve ne tombe à l’eau. Pour financer leur nouvel établissement, ils revendent alors une série d’effets personnels, dont des motos, et demandent l’aide de leurs amis. En dix jours, ils remettent leurs espoirs à flot et la péniche est transformée. Mais pour Lambert, pas question de bâcler. Celui-ci précise par exemple qu’ils ont investi dans de vraies toilettes venues des Pays-Bas pour que tout le monde se sente bien à bord. Pas de Cathy Cabine à l’horizon, capitaine.

Un bar-péniche qui propose des consommations légères et régionales

Dès ce vendredi donc, La Terrasse des lilas sera ouverte de 11 à 22h (sauf le lundi). L’endroit idéal pour siroter des bières spéciales de la région, les pieds (presque) dans l’eau. Tous les vendredis, Marie et Pauline Pailhe concocteront, en live, des cocktails dont elles seules ont le secret. Niveau restauration, la carte comportera quelques tapas légers et frais pour régaler vos papilles cet été. Habitué de l’événementiel, Lambert projette déjà d’organiser des concerts, voire même de transformer les cales en Airbnb. Affaire à suivre moussaillon !

Contact: Lambert Wéry, 0475 48 83 90

Lire aussi:

Diplômée en langues et lettres françaises et romanes, Mathilde ne se voyait pas du tout prof de français. Son dada, à elle, c'est la rédaction. Elle a rejoint l'équipe déjantée de Boulettes début 2020 et compte y rester jusqu'à ce que la mort les sépare.